Vous souhaitez adopter un nouveau compagnon ? Adopter un animal c’est bien mais vieux c’est encore mieux ! En effet, adopter un « senior » et lui offrir un panier retraite peut tout aussi bien vous convenir ! Zoom sur ces animaux qui n’attendent que vous pour avoir une seconde chance !

Chat ou chien senior : de quoi parle-t-on ?

Généralement on dit qu’un chat devient senior à l’âge de 10 ans. Pour autant le chat a une espérance de vie de 15 à 20 ans en moyenne. Adopter un chat senior ne signifie donc pas qu’il soit en fin de vie ou qu’il aura des soucis de santé !

Du côté du chien, cela dépend de sa race. Les petits gabarits ont une plus grande espérance de vie que les grands gabarits. Mais il est dit senior vers l’âge de 7/8 ans.

Adopter un senior : quels sont les points de vigilance ?

Chez le chat

Chez le chat, les premiers signes de vieillesse peuvent se manifester très tôt (vers 7 ans) comme très tard (vers 15 ans et plus). Les symptômes sont assez similaires à ceux rencontrés chez les séniors humains. En effet, un vieux chat peut souffrir de différentes pathologies. Il peut aussi :

  • être sujet à des douleurs chroniques,
  • souffrir d’arthrose,
  • avoir des problèmes dentaires, buccaux ou articulaires,
  • des infections urinaires ou souffrir d’insuffisance rénales.

L’insuffisance rénale chez le chat et le chien : qu’est-ce que c’est ?

Le changement peut aussi s’opérer sur son comportement général. Le chat peut devenir plus calme, sortir moins ou moins loin, être moins bagarreur. Mais il est évident que chaque chat est unique. Ils ne vivront pas de la même manière leur vieillissement. A vous d’être observateur afin d’en décoder les premiers signes !

Chez le chien

Chez le chien, même constat ! Physiquement, il ne vous suivra peut-être plus dans vos footing quotidiens de 20 km. Il aura cependant toujours autant besoin de sortir et de se dépenser pour garder la forme. Les promenades quotidiennes permettront généralement de lutter contre les soucis d’arthroses ou de douleurs articulaires couramment constatés chez les chiens séniors de grand gabarit.

Promener son chien : un rituel essentiel pour son équilibre

Plus globalement, quand votre animal atteint un âge plus avancé ou si vous décidez d’adopter un sénior, il vous faudra être plus attentif à sa santé.

Un bilan sanguin et un check-up général tout les ans est préconisé par les vétérinaires afin d’anticiper tous les problèmes liés au vieillissement (dérèglement de la thyroïde ou insuffisance rénale par exemple).

Adopter un senior ne signifie pas nécessairement qu’il aura des soucis de santé. En effet, chaque animal est bien différent. Certains passeront toute leur existence sans le moindre problème de santé et d’autres auront des parcours plus chaotiques.

L’essentiel reste la prévention, l’observation et le rendez-vous chez le vétérinaire lorsque l’on constate  :

  • un changement de comportement :
  • une perte d’appétit, isolement, malpropreté …,
  • un changement physique (perte de poids, poils ternes,…),
  • une blessure ou une infection.

Mais cette règle est la même peu importe l’âge de l’animal !

L’avantage d’adopter un Senior :

Adopter un senior c’est la garantie d’avoir un animal avec un caractère déjà bien défini et une éducation bien établie. Ceci est valable si ses maîtres précédents ont pris la peine de les lui inculquer.

Contrairement aux idées reçues,  ce n’est pas parce que l’animal a déjà un caractère bien établi qu’il n’est pas capable de s’adapter à de nouvelles situations ou à un nouvel environnement. Bien au contraire !

Dans tous les cas, l’animal Senior a développé sa personnalité. Il est donc facile si vous faites la démarche d’adopter un senior de connaitre ses ententes et ses besoins pour savoir s’il s’adaptera à votre mode de vie.

On fait souvent l’erreur de penser que l’adoption d’un animal jeune ou bébé permettra de le « modeler » comme on le souhaite …mais il s’avère que vous découvrirez le caractère de votre chat ou votre chien au fur et à mesure qu’il grandit. Vous vouliez un chien sociable ?

Il s’avère détester le bruit et l’agitation, vous vouliez un chat assez indépendant ? Mais il ne supporte pas la solitude … et vous irez de surprise en surprise et devrez vous adapter à ses attentes.

Adopter un chat ou un chien senior : Les idées reçues

Un senior s’adapte moins facilement qu’un junior

Comme expliqué plus haut, ce n’est pas l’âge qui détermine la capacité d’adaptation de votre futur compagnon. Cela dépend très souvent de la qualité du sevrage de l’animal ou de son éducation, de son caractère et de son expérience de vie.

Il convient donc de bien demander conseil à l’association qui pourra vous dire quel animal s’adaptera le mieux à votre vie et comment l’aider à s’adapter à son nouveau foyer.

Un senior demandera plus de frais vétérinaire

Quant aux frais vétérinaires, ils ne sont pas nécessairement plus importants que pour de jeunes adultes du moment que nous leur offrons une nourriture et des soins adaptés à leur âge !

Le jeune chat est souvent dans la découverte, il prend des risques et va se blesser alors que le chat adulte a acquis de l’expérience et se met moins en danger. Il n’est pas rare qu’un chaton se pique avec une guêpe, avale des petites choses avec lesquelles il joue, se casse une patte en tombant d’un mur. Cela arrive également à l’âge adulte. Le chiot ou le chaton passera aussi souvent par une phase de striction dans la maison ou dans le jardin le temps d’assimiler les règles.

Un senior est moins actif

Si c’est le cas chez des animaux très âgés, sachez que la plupart des chats de 10 ans et plus continuent de jouer ou de chasser et aussi bien qu’un chaton. Même constat chez les chiens qui vous demanderont autant d’attention qu’un jeune chiot.

Un senior aura besoin de plus de temps de sommeil et aura tendance à être plus posé qu’un chiot ou un chaton mais cet aspect contrebalance le fait qu’il fera bien moins de bêtises et de dégâts dans votre maison !

Adopter un animal adulte c’est accepter qu’il nous quitte plus vite qu’un animal plus jeune.

Naturellement un jeune doit vivre plus longtemps qu’un senior. Mais la vie nous apprend tous les jours que cette règle est pleine de contradictions. Par conséquent, vous pouvez tout à fait adopter un chaton ou un chiot qui ne vivra que quelques années tout comme adopter un adulte qui aura une excellente santé jusqu’au bout. Il n’y a pas de règle.

Une fois de plus, tout dépend de chaque animal !

La détresse des Seniors

Malheureusement, lorsque l’on adopte un animal on ne pense pas suffisamment à ce qu’il adviendra de notre compagnon si nous devions partir en maison de retraite, être longuement hospitalisé ou en cas de décès.

A moins d’avoir pris, au préalable ses dispositions auprès de sa famille, celle-ci ne peut pas toujours prendre en charge nos animaux. C’est pourquoi, à défaut d’anticipation, tant d’animaux seniors se retrouvent en refuge ou en association ou sont euthanasiés.

Parfois, il arrive même que certains soient abandonnés et livrés à eux-mêmes soit dans la nature ou au domicile de la personne !

Éviter l’abandon

La détresse de l’animal est immense, perdre son maître ou être séparé de lui longuement est une terrible épreuve pour lui et il ne comprend pas ce qui lui arrive. Se retrouver seul dehors coupé de toute attention et de toute protection, se retrouver en cage dans une spa du jour au lendemain ou même être pris en charge par une association, on peut imaginer le stress qu’il doit endurer et la tristesse qu’il ressent.

L’animal est doté des mêmes sentiments que l’humain il va se sentir abandonné, trahi, peut déprimer et se laisser dépérir. Avant d’adopter un animal, prenez en compte la durée de vie de celui-ci et assurez-vous d’avoir toujours une solution de secours pour votre compagnon en cas de soucis. Si vous n’êtes pas certains de survivre à votre animal, faites tout de même un heureux en l’adoptant adulte ou senior !

La reconnaissance du senior

Adoptez un senior et  vous profiterez de sa reconnaissance ! Comme expliqué précédemment, les seniors sont capables de s’adapter très vite à leur environnement et à une nouvelle famille.

Ils sont très reconnaissants envers l’humain qui lui offre une nouvelle vie. Un chat ou un chien Senior qui sera passé par ce genre d’expérience traumatisante reprendra goût à la vie si on lui donne une nouvelle famille avec de l’amour et de l’attention.

L’adoption d’un Senior est une très belle action et l’animal vous le rendra très largement. Le voir prendre possession de sa nouvelle vie, apprendre à vous connaître, vous donner de l’affection et de la reconnaissance est une expérience merveilleuse. C’est aussi  humainement très enrichissant.

Communiquez avec votre animal, n’ayez pas peur du « qu’en dira-t-on ». Expliquez-lui ce qui s’est passé. Pourquoi il a été coupé de son précédent maître et que vous êtes maintenant sa nouvelle famille.

L’animal perçoit vos émotions et les vibrations de votre voix. Il saura interpréter ce que vous essayez de lui dire si vous envoyez un message clair. Si votre animal vieillit, adaptez vous à son nouveau rythme, faites lui comprendre que vous lui accordez toujours autant d’importance et que vous êtes là pour lui.

Accepter la vie et la mort

Adopter un animal c’est comme une histoire d’amour, vous ne savez pas si cela va durer toute votre vie ou si cela ne sera qu’un passage, pour autant, l’important c’est de vivre votre histoire. Nous quitterons tous cette terre un jour nous ne savons juste pas à quel moment. La vie et la mort sont intrinsèquement liées et la mort n’est finalement qu’un passage vers une autre dimension.

L’animal vit dans le moment présent c’est en cela qu’il diffère de l’Homme, en prenant exemple sur lui nous serions beaucoup plus heureux !

Ils sont nombreux à attendre qu’on leur donne une seconde chance.

A consulter : https://www.la-spa.fr/

A lire également : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chat/vie-quotidienne/chat-age-senior/