éthologie jadopte
source https://librestock.com/photos/cat-and-dog/

Avoir un chien et un chat

Avoir un chien et un chat, c’est le rêve de nombreuses personnes. Vous vivez avec deux animaux très différents (mais qui ont quelques points communs). Ils enrichissent votre vie chacun à leur manière ! Après réflexion, la décision est prise : « j’adopte »

Mais parfois, le rêve vire au cauchemar…

J’ai un chien et j’adopte un chat

C’est théoriquement une bonne configuration

Vous avez un chien adulte. Vous adoptez un chat adulte. Ce n’est pas la pire des configurations d’un point de vue uniquement théorique. C’est mieux que la situation inverse.

Contrairement au chat, le chien ne dort pas toute une partie de son temps. Il ne balise pas son territoire pour tenir les intrus à distance. D’ailleurs, le chien n’a pas de territoire (c’est une idée reçue).

Théoriquement seulement, les experts du chat ont tendance à dire qu’il vaut toujours mieux que le chat soit celui qui arrive après. Il va déposer ses traces partout, par-dessus les traces d’un autre animal qui lui, s’en fiche royalement.

Dans la situation inverse, c’est tout simplement du saccage pour les chats. Ils le tolèrent parfois, ou un peu, ou beaucoup… ou pas du tout.

C’est souvent moins compliqué qu’avec un chaton

« Quand ma chienne est arrivée chez nous, mon chat Barnabé a passé des semaines en observation posté sur un meuble ou un autre. »

Toujours théoriquement, le risque de malentendus est moindre avec un chat adulte si vous avez déjà un chien. Le chaton est plus énergique et souvent plus audacieux qu’un chat mature.

Un chat adulte connaît déjà la vie. Il est bien plus susceptible de savoir comment on se comporte avec un chien qu’on ne connaît pas. Faire la statue sur une commode et scruter patiemment que la voie se libère, par exemple !

Théoriquement toujours, l’autre avantage à avoir un chien et un chat adultes est que ce sont deux animaux auxquels vous n’avez pas tout à apprendre de A à Z. Au moins, les questions de propreté et toutes ces choses qu’on doit apprendre aux « petits » sont réglées.

Mais ce n’est pas le plus important

Qui arrive avant ou après? C’est quelque chose qui mérite vraiment réflexion et les spécialistes conseillent à ceux qui ont un chien, de préférer un chat à un chaton. Mais si le chat que vous adoptez a vécu de mauvaises expériences avec un chien, surtout en étant petit, cela risque d’être… « chaud » !

Privilégiez absolument un chat habitué aux chiens.

Visitez en priorité des familles qui ont recueilli un chat mis à l’adoption et qui ont un chien aussi. Adopter un chat adulte apte à s’habituer aux chiens ne vous garantit pas qu’il s’adaptera au vôtre. Mais vous aurez mis de votre côté, une chance supplémentaire de réussir à les faire cohabiter en paix.

Quant à votre chien, de nombreux problèmes sont envisageables. Ils dépendent de « qui » il est. En tout cas, qu’il pourchasse tous les chats du quartier n’est certes pas bon signe. Mais cela n’indique pas qu’il ne pourra pas s’adapter au chat qui va vivre avec lui. Soyez prêt à beaucoup travailler si nécessaire. Si vous avez des craintes, commencez à travailler bien avant l’arrivée de votre chat.

J’ai un chien et j’adopte un chaton

C’est plus risqué

Théoriquement toujours, les risques augmentent dans ce cas de figure.

Les chatons sont plus dynamiques et imprudents que les chats adultes; ils sont très joueurs et peuvent titiller les chiens aux mauvais moments. Si votre chien est particulièrement stimulé par les mouvements de ceci/cela dans la vie quotidienne, il est possible qu’un petit mammifère qui gigote et saute partout puisse déclencher chez lui, des pulsions de poursuite auxquelles il lui sera difficile de résister.

Vous risquez de compliquer la vie de votre chien (et la vôtre), s’il est âgé. Comme lorsque l’on envisage un deuxième chien, la différence d’âge est importante à considérer, du fait qu’un animal encore jeune a plein d’énergie et un animal vieillissant en a moins.

Il va falloir éduquer le chaton

Dans ce cas de figure, il sera particulièrement important de jouer avec votre chaton mais pas n’importe comment. Il faut qu’il prenne de bonnes habitudes avec vous et avec votre chien. Il faut qu’il apprenne à jouer sans faire mal.

Et si vous avez des soucis d’obéissance avec votre chien, prenez le temps d’améliorer les choses, avant d’adopter un quelconque autre animal.

Mettez un grand atout de votre côté

Une fois de plus, choisissez un chaton qui a grandi avec au moins un chien adulte sociable, avec lequel il a vécu de bonnes expériences. Il pourra plus facilement s’adapter à votre chien.

Comment choisir un chaton quand on a déjà un chien ? Quelles races de chats les experts ont-ils tendance à conseiller ?

J’ai un chiot et j’adopte un chat

Est-ce le bon moment ?

Les chiens changent comme nous pouvons changer tout au long de notre vie et si votre chiot est tout mignon tout calme aujourd’hui, il n’est pas dit qu’il le restera toujours. Parmi les risques à envisager dans ce cas de figure, il y a le fréquent retournement de situation à l’âge adulte, chez les chiens qui n’ont pas été stérilisés.

Ce sera peut-être quelque chose à envisager si vous ne comptiez pas le faire. Surtout, si votre chiot déborde d’énergie et que ce n’est pas toujours facile avec lui, prenez le temps de bien l’éduquer avant de prendre un chat.

Dans ce cas de figure, évitez à tout prix de choisir un chat adulte qui avait l’habitude de sortir et qui ne pourra plus sortir une fois chez vous.

Les choses vont changer

Si vous faites très attention pendant la croissance de votre chiot pour prévenir des maladies du squelette, d’ici quelques temps, il aura terminé sa croissance. Quelle quantité et quels types d’activité physique lui conviennent le mieux ? Si c’est un chien survitaminé, ne pas être en mesure de le faire suffisamment se dépenser peut lui faire courir un risque.

Votre chiot a t-il besoin d’apprendre beaucoup de choses ?

Un chiot aime jouer. Adopter un chat adulte alors qu’il est à la puissance maximale sur cet aspect n’est pas forcément un problème mais cela va vous demander beaucoup de vigilance dans les premiers temps et peut-être aussi d’apprendre un grand nombre de choses à votre chiot. S’il est vraiment encore très jeune, peut-être qu’il ne connaît pas le rappel. « Pas bouger, laisse, pas toucher… « ,ce genre de choses extrêmement utiles quand on a un chien trop intéressé par un chat.

Découvrez ce que que vous pouvez (rapidement) apprendre à votre chiot s’il est trop fasciné par votre chat…

J’ai un chiot et j’adopte un chaton

Si vous avez tout suivi, théoriquement vous vous dites que théoriquement… c’est une situation favorable : pas de territoire qui devrait être protégé à l’arrivée d’un intrus, autant d’énergie d’un côté comme de l’autre, la même envie de jouer.

Si votre chiot a vécu une expérience agréable avec au moins un chat sociable (et pas de mauvaise expérience depuis qu’il est avec vous) et si votre chaton, de son côté, a vécu une expérience agréable avec au moins un chien sociable, oui, c’est peut-être bien le jackpot.

Seulement soyez conscient du travail que cela peut demander.

Avoir un chien et un chat qui sont encore tout petits, cela signifie avoir deux jeunes animaux auxquels vous devrez apprendre à vivre dans le monde qui les entoure et à vivre ensemble. C’est une période pendant laquelle le chiot doit vivre un maximum de chouettes expériences dans différents lieux, avec différentes personnes, etc. et c’est un énorme travail.

En parallèle, ne pensez pas que le chaton se fait son idée du monde tout seul dans son coin. Il a aussi besoin de vous.

Si vous avez pleinement conscience de ce qui pourrait vous attendre (dont une potentielle bonne dose de pipis cacas et dedans et dehors et partout…), c’est vraiment génial de pouvoir les faire grandir ensemble.

Attention  :

  • ce qu’ils ont vécu avant pèse lourd, même si ça n’a pas duré longtemps parce que vous adoptez votre chiot et votre chaton à deux/trois mois
  • ils vont grandir tous les deux et rien n’est acquis pour toujours

J’ai un chat et j’adopte un chien

Alors vous… vous aimez les défis

C’est dans cette situation (et la suivante), que les spécialistes ont tendance à entendre les histoires les plus « corsées », c’est-à-dire que les comportements des animaux sont intenses, et surtout, cela met du temps à se dissiper, que ce soit dans l’hostilité, la peur, la fuite, etc.

Il faut dire que pour le chat, c’est rarement une partie de plaisir que de voir débarquer un chien dans son monde.

Même lorsque le chien est super cool et calme (mais bien sûr, cela aide d’avoir un chien coopératif et n’oubliez surtout pas de l’encourager à continuer !).

Mettez un max (de max) d’atouts de votre côté

Tandis que mon chat Barnabé peut dormir avec ma chienne, cela ne viendrait pas à l’idée de mon autre chat. Il faut dire que contrairement à Barnabé qui est un chat vraiment très, très cool, mon autre chat est bien plus dans les extrêmes.

Trois choses peuvent assez couramment offrir une configuration plus favorable (en plus, bien sûr, du fait que le chat ait grandi avec un chien sociable) :

  1. votre chat a accès à l’extérieur. Les chats passent du temps dehors et rentrent à la maison pour se reposer. Par rapport aux chats qui ont plein d’énergie à libérer à certains moments, si votre chat sort. C’est fréquemment un avantage avec un chien à la maison.
  2. votre chat est équilibré. Cela est aussi envisageable avec des chiens très stimulés par les chats, de s’adapter plus facilement.
  3. le chien est habitué aux chats : essayez à tout prix de privilégier l’adoption d’un chien qui a vécu paisiblement avec un chat

A vous d’estimer si votre chat serait en mesure de s’adapter à un chien ou pas du tout. Vous savez que lorsque l’on a un animal, parfois, on ne peut plus forcément faire tout ce qu’on voudrait faire comme on le voudrait. Cela comprend, pour certains d’entre nous, choisir un autre animal.

Soyez prévoyant et préparé

Évitez les bagarres et apprenez les bonnes réactions quand votre chat et votre chien se battent.

J’ai un chat et j’adopte un chiot

Cela va être compliqué !

Impossible de dire si, avec le chat que vous avez, sa personnalité, ses comportements…, vous prenez trop de risques ou pas. Nous sommes dans le cas de figure le plus déconseillé par les experts (et du chat et du chien).

Si le chaton est plus audacieux, curieux et « foufou » que le chat adulte, il en est de même pour le chiot. Il est souvent plus à risque dans ce cas de figure.

Ici, le choix de la race du chiot peut être un atout supplémentaire à mettre de votre côté si vous privilégiez certaines caractéristiques.

Bien que ce soit déconseillé, des tas de gens l’ont fait et n’ont pas eu plus de problèmes que les autres ! Cela dépend tellement de votre chat et du chiot, bien sûr, et du travail que vous ferez avec lui.

Les chats sont si différents ! Par exemple, j’en ai un avec lequel je suis sûre à 2000% que je pourrais bien m’en sortir et un autre chat avec lequel je sais que ce n’est même pas la peine d’essayer. En tout cas, là où je vis actuellement cela me paraît ingérable.

Parfois, des aménagements/travaux ou un déménagement peut changer la donne.

Sinon, au moindre doute, tournez-vous vers l’adoption en refuge auprès des associations et cherchez un chien déjà adulte (en plus, vous ferez un malheureux de moins).

J’ai un chaton et j’adopte un chien

Il est possible qu’un chaton paraisse plus inoffensif qu’un chat adulte. C’est-à-dire qu’un chaton qui triple de volume peut ne pas paraître très impressionnant, malgré tous ses efforts, et si les chiens peuvent parfaitement comprendre qu’il vaut mieux s’en aller, ils peuvent se sentir moins menacés et leurs réactions seront moins intenses.

Un chat adulte est, non seulement, plus gros mais gronde aussi plus fort. Tous les signaux d’hostilité (s’il devait y en avoir) destinés à repousser/avertir, sont moins intenses.

Mais c’est en théorie. Cela dépend de chaque animal.

C’est toujours bien de tester le chien qu’on adopte (ou celui que l’on a déjà, d’ailleurs) avant de s’engager, si c’est possible.

Beaucoup de refuges le font. Si ce chien n’a jamais été testé avec les chats, sous la supervision d’une personne expérimentée ou en faisant appel aux services d’un éducateur canin, vous pourriez organiser un test pour observer les réactions du chien qui vous plaît en présence de votre chaton (NON, on ne tend pas les mains avec le chaton dedans pour le mettre sous le nez du chien en disant « regarde comme il est mignon »…).

J’ai un chaton et j’adopte un chiot

Pour avoir un chien et un chat, cette situation est relativement favorable en théorie (mais moins que la n°4). Quand vous avez un chaton et que vous adoptez un chiot, assurez-vous de choisir un chiot qui a été familiarisé avec les chats par un éleveur professionnel.

Vous avez un sérieux atout supplémentaire pour une bonne cohabitation si le chiot provient d’un très bon élevage. Il y a été en contact avec au moins un chat adulte sociable. Dans ce cas, logiquement, votre chiot sera aussi déjà sociable avec le reste du monde, les autres chiens, les adultes, les enfants… Il sera relativement simple de prendre le relais.

Vous voilà avec deux jeunes animaux plein d’énergie. La leur faire dépenser un maximum est essentiel si vous voulez qu’ils apprennent à bien vivre ensemble. Il faudra aussi jouer avec votre chaton en gardant à l’esprit que ce qu’il va apprendre en jouant avec vous sera très important pour sa vie avec un chien. Il va falloir apprendre à votre chiot la même chose (quand on joue, on ne se fait pas mal).

Ils sont encore dans une période de leur vie où vous pouvez leur apprendre de bonnes bases.

Récapitulations et résumé des règles « j’adopte »

Si vous n’avez pas adopté votre chien et votre chat ensemble, l’un des deux va devoir se faire une place chez vous. Théoriquement, il vaut mieux que ce soit un chat plutôt qu’un chien. Le chat a un territoire à protéger tandis que le chien n’en a pas.

Avoir un chien et un chat, très jeunes tous les deux, demande beaucoup de disponibilité et d’investissement.

L’idéal pour avoir un chien et un chat, c’est de les prendre au même moment quand ils sont petits tous les deux. Mais l’une des choses les plus importantes pour l’un comme pour l’autre, c’est le fait qu’ils aient déjà vécu de bonnes expériences avec un animal de l’autre espèce.

Connaître le comportement de l’animal qu’on voudrait adopter avec les animaux de l’autre espèce ou avoir la possibilité de le tester avec son animal à soi est un précieux atout.

Penser à l’avenir

L’avenir dépend de qui est votre chien et/ou qui est votre chat. Des comportements vous indiquent si vous prenez beaucoup ou un peu de risques.

Pour cette cohabitation, il vaut mieux  :

  • avoir/choisir un chat équilibré (aucun comportement trop extrême, dans l’agression comme l’affection)
  • et avoir/choisir un chien insensible aux chats (qui n’est pas stimulé par eux).

Avec un chiot ou un chien, vous devez parfois attendre un meilleur moment pour adopter un chaton ou un chat, par exemple, l’âge adulte ou alors, ce n’est pas une question d’âge mais surtout d’éducation. Patienter quelques mois vaut parfois la peine.

Une trop grande différence d’âge entre un chat et un chien n’est pas conseillée, comme pour des animaux de la même espèce.

Pour les animaux, le jeu est un moyen de se connaître. Pouvoir leur apprendre à jouer sans blesser est vraiment une aubaine quand vous avez un chaton et un chiot. C’est une importante partie du rôle que vous avez à jouer dans cette configuration.

Si cela ne fait pas tout, il y a des races de chat et des races de chien plus ou moins conseillées pour une telle cohabitation. C’est encore un atout de plus que l’on peut mettre de son côté.

L’adolescence est une période critique chez de nombreux chiens et chats qui vivent avec leurs congénères mais aussi avec un animal d’une autre espèce que la leur. C’est pourquoi la stérilisation est conseillée pour toute cohabitation.

Possiblement un chaton hostile provoque de moindres réactions chez un chien. Cependant, sa curiosité et son agilité peuvent lui jouer des tours.

S’il y a un risque de bagarres, préparez-vous avant pour les éviter. Si jamais cela devait arriver, sachez quoi faire pour ne pas vous retrouver avec des animaux gravement blessés et un doigt en moins…

A lire également : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chat/vie-quotidienne/la-cohabitation-entre-animaux-de-compagnie/

A consulter : https://www.la-spa.fr/

PARTAGEZ
Article précédentles questions à se poser avant d’adopter un chien
Passionné des animaux, j'ai réussi à en faire mon métier. Je suis responsable d’Équilibre et Instinct depuis bientôt 10 ans. Ecrire ces articles me permet de partager ma passion, et d'enrichir mes connaissances sur le monde animal tout en s'amusant.