Bien élever un chaton pour son bien-être

Bien élever un chaton pour son bien-être est l’étape la plus importante de sa vie de chat. Les facteurs qui influencent la croissance de votre chaton

  • La race du chat : plus le chaton est de grande race, plus la croissance est longue.
  • Le sexe : le mâle présente un potentiel de croissance supérieur à la femelle et sa croissance est plus longue de quelques semaines. Il devient plus lourd que la femelle entre 6 et 12 semaines.
  • Les gènes : le chaton reçoit un « matériel génétique » à la naissance, pour moitié venant de son père et pour moitié de sa mère. La taille, la corpulence et toute spécificité morphologique de ses parents et de sa lignée influencent sa croissance.
  • Les hormones : après la naissance, la croissance dépend de la bonne synthèse de certaines hormones. Sachez que la stérilisation précoce ne modifie en rien son rythme de croissance ni sa taille à l’âge adulte.
  • ses goûts alimentaires et son alimentation

Élever un chaton dans de bonnes conditions

Le sommeil a un rôle très important pour le bon développement de votre chaton. Veillez à ne pas troubler son sommeil et sa tranquillité.

Un environnement favorable est un cadre de vie où votre chat se sociabilise facilement, en se familiarisant avec les personnes et les éléments matériels qui l’entourent.

Un chaton qui a été porté par plusieurs personnes dès son plus jeune âge sera plus ouvert et sa curiosité d’autant plus grande.

De même, sa familiarisation avec les différents bruits de la vie quotidienne lui permettra de s’intégrer parfaitement à l’environnement de son nouveau foyer.

Pour vivre en harmonie avec un chaton, il est indispensable de connaître : 

  • l’organisation du territoire du chat,
  • son rythme de vie
  • et ses préoccupations essentielles.

L’identification du chaton, un geste sécuritaire

Cet acte n’est pas seulement une sécurité en cas de vol, de perte ou de divagation. C’est également une obligation légale faite aux propriétaires de chats en cas de vente ou même de cession gratuite. 

L’identification de votre chat peut se faire de deux façons : le tatouage ou la puce électronique.

Le tatouage du chat :

Il se fait chez le vétérinaire qui  inscrira à l’encre un code (3 lettres et 3 chiffres) à l’aide d’un dermographe dans l’oreille droite du chat. Le tatouage pour le chaton présente l’avantage d’être bien visible. Il peut cependant s’altérer dans le temps, voire disparaitre en cas d’accident à l’oreille. 

Une carte de tatouage est établie et le chaton sera enregistré dans un fichier. Depuis 2011, un animal seulement tatoué ne peut cependant plus voyager à l’étranger.

La puce électronique pour le chat :

Le vétérinaire place une puce électronique, de la taille d’un grain de riz, sous la peau au niveau du cou. Le tout sans douleur ni anesthésie.

Cette puce comporte un code unique à 15 chiffres, ineffaçable et infalsifiable donc extrêmement fiable pour identifier l’animal et retrouver son propriétaire. Ce mode d’identification est obligatoire pour emmener un animal hors de nos frontières. Tatouage et puce électronique ne sont pas incompatibles. Vous pouvez parfaitement faire poser une puce électronique à votre animal alors qu’il est déjà tatoué. 

Dans les deux cas, les coordonnées du propriétaire sont enregistrées dans un fichier central. En cas de perte ou de fugue de votre chaton, il sera ainsi facile de vous identifier. Votre vétérinaire pourra vous renseigner sur la marche exacte à suivre et les coûts correspondant aux deux options.

A lire également : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chat/reportages-pour-chat/le-developpement-du-chaton/