Si lidée selon laquelle les chats auraient besoin de lait, à l’âge adulte, pour être en bonne santé est fausse, est-il pour autant dangereux de leur en donner? Quels sont les risques? Le lait doit-il être totalement exclu de lalimentation féline?

Donner du lait à un chat adulte : quels sont les risques?

Le lait nest pas un aliment dangereux pour le chat, à condition quil ny soit pas allergique ou intolérant, ce qui est le cas de 50 % des chats adultes. Si le chat le tolère bien, il peut être donné occasionnellement, en petite quantité. Le lait doit être considéré comme une gourmandise pour chat : il nest pas vital et ne doit en aucun cas remplacer leau.

De nombreux chats adultes présentent des allergies ou des intolérances, soit aux protéines du lait, soit au lactose, un glucide présent dans le lait. Si lallergie ou lintolérance aux protéines du lait est assez rare, lintolérance au lactose est quant à elle très fréquente, car lenzyme permettant son assimilation, la lactase, nest présente quen quantités infimes dans lorganisme du chat lorsquil atteint l’âge adulte.

Lallergie aux protéines de lait se manifeste par des troubles digestifs, mais peut aussi entraîner des rougeurs, des démangeaisons, voire des otites bilatérales. Lintolérance au lactose est la plupart du temps responsable de diarrhées.

Les chats allergiques ou intolérants ne doivent pas du tout consommer de lait. Les autres, en revanche, ne doivent pas boire plus de 10 ml de lait de vache par kilo et par jour. Ainsi, un chat de 4 kg ne doit pas consommer plus de 40 ml de lait par jour, quil soit écrémé ou entier.

Cette quantité est celle quun chat adulte, non allergique et non intolérant, est en capacité de digérer chaque jour. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que le lait nest pas de leau, et contient notamment des lipides qui sajoutent à la ration quotidienne servie à lanimal.

Il est donc recommandé de ne servir le lait quoccasionnellement, et de privilégier une alimentation complète et équilibrée à base de croquettes ou de pâtée pour chat, sans oublier lapport en eau.

Quen est-il des produits laitiers?

Les produits laitiers, comme le fromage, la crème ou le yaourt, contiennent beaucoup moins de lactose et ne posent donc pas les mêmes problèmes dintolérance. Les chats allergiques aux protéines de lait, en revanche, ne supporteront pas mieux les produits laitiers.

Il est possible de donner de petites quantités de yaourt aux chats adultes ne présentant pas de problèmes dallergie, mais il est préférable d’éviter le fromage, trop gras et trop salé, ainsi que la crème, qui contient trop de lipides.

Le lait, un aliment indispensable au chaton

Jusqu’à son sevrage à l’âge de 8 semaines environ, le chaton a impérativement besoin de lait maternel pour grandir. Il sen nourrit même exclusivement jusqu’à 4 ou 5 semaines, période à partir de laquelle il commence, par imitation, à goûter les croquettes ou la pâtée présente dans la gamelle de sa mère.

Mais si le chaton a un besoin vital de lait, il nest pas pour autant question de lui servir du lait de vache acheté au supermarché. Il se nourrit uniquement du lait de sa mère et, lorsquelle nest malheureusement plus en vie ou séparée de lui, son petit doit être nourri au biberon avec du lait maternisé spécial chaton.

Le biberon doit lui être servi à une température de 37 degrés, dans les quantités suivantes :

  • Pour un chaton de 1 à 8 jours : 7 biberons par jour, de 2 à 5 ml de lait maternisé par 100 g de poids;
  • La 2ème semaine : les quantités peuvent être augmentées de 1 à 2 ml par biberon, avec en tout 6 biberons par jour.

Les quantités par biberon ne changent pas au cours des semaines suivantes, mais le nombre de biberons est réduit chaque semaine, avec une introduction à partir de la 4ème semaine dun peu de nourriture pour chaton, si besoin mélangée à du lait maternisé.

Le lait de vache ou de chèvre est beaucoup plus pauvre en lipides et en protéines que le lait maternel ou maternisé, et ne suffit pas à combler les besoins du chaton. Il contient également moins de minéraux.