Chat angora qui fouille dans le réfrigérateur
cat steals sausage from the refrigerator

Comment travaille la mémoire du chat ?

Comment expliquer qu’il ne réponde pas à son nom ? Qu’il sache parfaitement reconnaître sa route même à des kilomètre de sa maison ?

La mémoire du chat se localise dans une partie bien précise de son cerveau. La disponibilité neuronale joue un grand rôle dans le processus de mémorisation et dans la capacité à réfléchir et à agir.

Le chat a 300 millions de neurones alors que le chien n’en compte que 160 millions. Sa capacité de se souvenir est donc meilleure. À court terme, le chat est capable de se souvenir des événements dans une limite moyenne de seize heures. La mémoire à long terme est constituée uniquement à partir d’informations qui sont d’ordre vital et utile à la survie de l’animal.

La mémoire des félins pour l’apprentissage

Dès les premières semaines de sa vie, le chat observe sa mère. Il identifie déjà certaines situations qui lui serviront dans le futur.

Ce processus lui permet de  :

  • reconnaître le danger,
  • apprendre à se nourrir
  • faire confiance aux personnes ou animaux qui lui veulent du bien.

Le chat trie dans sa mémoire de manière instinctive les choses avec lesquelles il peut tirer avantage et les autres pour lesquelles il ne pourra trouver un intérêt particulier.

La mémoire du chat au fil du temps

Les chercheurs ont beaucoup de difficultés à évaluer la capacité de mémoire d’un chat dans le temps. Certaines études et expériences indiquent que le chat est en mesure de mémoriser un événement pendant environ trois années.

La plus grande certitude sur la mémoire du chat est qu’il est doté d’une formidable capacité de se souvenir des espaces et de son territoire. Cette faculté lui permet de localiser les endroits utiles comme la litière, le coin repos ou encore reconnaître son chemin.

Comment fonctionne la mémoire féline ?

Tout comme chez les autres animaux et les êtres humains, la mémoire féline réside dans l’un des lobs du cerveau. Le cerveau d’un chat occupe moins d’1% de sa masse corporelle mais lorsqu’il s’agit de sa mémoire et de son intelligence, ce sont le nombre de neurones qui fait la différence.

Le mécanisme de la mémoire féline

Des études ont signalé que la mémoire à court terme du chat se situe autour de 16 heures. Cela lui permet de se souvenir de ce qui s’est récemment passé. Cependant, pour que ces événement passent dans la mémoire à long terme, il faut qu’ils soient d’une importance vitale pour le chat. Il est ainsi capable de faire le tri et garder cette information comme étant « utile pour le futur ». Le mécanisme exact par lequel se réalise ce tri demeure inconnu à ce jour.

La mémoire de ce félin casanier, en plus d’être sélective, est également épisodique. C’est-à-dire qu’il est capable de se souvenir de l’endroit où sont les choses, certaines personnes, la routine, les événements positifs et négatifs etc..

Il les vit selon l’intensité des sensations éprouvées lors de ces expériences, ils gardent ou non le souvenir dans leur cortex cérébral.

La mémoire du chat lui permet-elle d’apprendre ?

L’observation et les expériences propres sont celles qui permettront au chat d’apprendre tout ce dont il a besoin pour vivre correctement. Comment tire-il profit de ces choses observées et vécues ? A travers sa mémoire qui sélectionne ce qui lui sera utile et lui permet de réagir de manière appropriée, dans son intérêt, et de le reproduire la prochaine fois qu’une situation similaire se présentera.

L’apprentissage dès le plus jeune âge

La mémoire du chat fonctionne de cette façon, aussi bien pour les casaniers que pour les chats sauvages. Depuis tout petit, il observe sa maman pour apprendre tout ce dont il a besoin. Ce processus d’apprentissage par le biais de la mémoire est lié aux sensations que le chat ressent durant une expérience vécue, qu’elle soit bonne ou mauvaise.

De cette façon, il sera capable de réagir aux stimuli qu’il reliera

  • aux moments du repas,
  • à la fuite face à certaines choses ou certaines personnes,
  • ou face à d’autres animaux qui auraient essayé de lui faire du mal.

Ce système permet au chat de rester sain et sauf et de se protéger d’éventuels dangers. En même temps, il saura reconnaître ses maîtres et il se souviendra de toutes les choses positives en rapport avec eux : les moments de tendresse, la bonne nourriture et le jeu.

Ce qui est appris par le chat relève directement des bienfaits qu’il peut tirer de cet apprentissage, s’il considère que cela ne lui servira pas. Il est fort probable qu’il l’élimine au moment du tri de la mémoire à court terme.

C’est pour cette raison qu’il est si compliqué de les faire arrêter de grimper aux rideaux, ou griffer le papier peint : parce que lui, il considère cela utile. Bien qu’il est tout à fait possible d’apprendre à un chat à se servir d’un griffoir, parfois il sera compliqué de l’éduquer.

Quelle est la limite de la mémoire du chat dans le temps ?

Aucune étude n’a encore été publiée sur le sujet. On ne sait pas encore jusqu’où le chat est capable de se souvenir dans le temps. Au fur et à mesure, il est possible que sa mémoire ne se trouble. Certaines recherches ont mentionné le chiffre de 3 ans. Mais certains humains possédant un chat remarquent que leur chat adopte une attitude aujourd’hui en relation à un événement marquant qu’il aura vécu des années auparavant.

Néanmoins, il n’existe aujourd’hui aucune certitude à ce propos. La seule chose qui est sûre, c’est qu’il est capable de se souvenir de situations qui peuvent le servir, que ce soit positivement ou négativement.

Il sait s’il doit :

  • recommencer ou non,
  • réagir face à ces situations
  • garder en mémoire l’identité des personnes et celles des autres animaux autour d’eux.

Ce que l’on peut dire, c’est qu’il possède une mémoire spatiale.

Grâce à cette mémoire spatiale, le chat est capable d’apprendre facilement :

  • l’endroit où se trouvent les objets dans la maison,
  • le chemin de la maison,
  • la localisation de tout autre objet qu’il trouverait intéressant et utile, comme son lit, sa litière, ses jouets.

A noter qu’il remarquera immédiatement la présence de tout objet nouveau qui n’était pas là hier.

Cela vous surprend toujours lorsque votre chat se prépare pour aller au lit quelques minutes avant vous ? Eh bien, sachez que seuls quelques jours de vie commune à vos côtés lui suffisent pour savoir à quel moment vous comptez sortir, vous lever, dormir, etc…

PARTAGEZ
Article précédentA la rencontre de Snoopy, star de la BD !
Article suivantLe Husky sibérien, à la découverte de la race !
Passionné des animaux, j'ai réussi à en faire mon métier. Je suis responsable d’Équilibre et Instinct depuis bientôt 10 ans. Ecrire ces articles me permet de partager ma passion, et d'enrichir mes connaissances sur le monde animal tout en s'amusant.