Le chat Bleu russe est un chat mystérieux, sympathique et très équilibré. Son compagnon idéal est une personne au caractère calme, qui sache lui donner une affection aussi intense que la sienne. Son humain idéal ne mène pas une vie trop surchargée et stressante. Il s’adaptera aussi et vivra sereinement dans une famille tranquille. Le calme est important donc sans enfants agités ou bruyants. Cela l’empêcherait de paresser tranquillement.

Les origines du chat Bleu russe

Les origines du chat Bleu russe sont entourées d’un halo de mystère. Certains pensent que son origine est russe car il existe toujours quelques exemplaires qui lui ressemblent dans ce pays. D’autres, par contre, rejettent l’hypothèse de la provenance soviétique. Ils affirment alors qu’il a été élevé en Angleterre et qu’il est apparu en 1900 en Amérique.

Le Bleu russe a été décrit pour la première fois par Frances Simpson dans une publication datant alors de 1903. L’auteur racontait que l’un de ces chats arriva en Angleterre en 1860 à bord d’un navire marchand anglais. Certains marins, durant l’escale au port russe d’Arkhangelsk (sur la mer Blanche), en auraient ramené quelques exemplaires. Ils les auraient vendus à un bon prix aux Anglais, favorisant ainsi leur diffusion dans toute la Grande-Bretagne.

Le nom de la race a, comme ses origines, une histoire compliquée : dans le passé, il a été appelé Espagnol, chat de Malte et Bleu de Russie. Le nom actuel, Bleu russe, est récent ; en effet, il lui a été attribué au cours de ce siècle. Ce chat est apprécié pour la texture et la couleur de sa robe, mais la reconnaissance officielle de la race n’a pas toujours été simple, car, dans les expositions, il était jugé en même temps que le British de couleur bleue, qui, de par sa corpulence plus robuste, était préféré au Bleu russe à la silhouette plus longiligne.

Le standard officiel de la race a été revu et élaboré à nouveau plusieurs fois et ce n’est qu’en 1967 que le premier club des Bleus russes fut fondé en Angleterre. Ensuite, la race fut reconnue officiellement par toutes les associations félines.

Le chat idéal

Le chat Bleu russe a un corps longiligne et solide, qui le rend alors gracieux tant par sa ligne que par son mouvement. La musculature est aussi fine et élastique et l’ossature est délicate (elle peut sembler robuste à cause du poil dense).

La tête est courte et triangulaire, avec un crâne long et plat. Le museau est de longueur moyenne, le front est haut et plat, le nez droit, le menton est fort et aligné avec la pointe du nez et les coins de la bouche remontent (on a l’impression que le chat sourit). Les lèvres et la truffe sont de couleur gris sombre, les coussinets peuvent également être gris ou roses. Le cou est long et gracieux, mais il peut paraître court à cause du poil fourni.

Les oreilles, ouvertes à la base et plus étroites au sommet, ont une forme de triangle arrondi, elles sont grandes et longues, bien écartées et placées aux angles de la tête ; leur peau est transparente et légèrement couverte de poils à l’intérieur. Les yeux sont grands et aussi bien écartés, ils ont une forme ovale légèrement inclinée et sont de couleur vert émeraude.

Chez les chatons, la couleur des yeux est jaune et, vers quatre mois, elle commence à mieux se définir pour devenir verte. Les pattes sont longues et fines avec des pieds petits et ronds. La queue, assez large à la base, est longue et fine, s’affinant à l’extrémité et le chat la porte droite lorsqu’il marche. La robe est caractérisée par un poil fin, soyeux, court, fourni et légèrement droit.

La robe et la couleur du poil

Le chat Bleu russe a une couleur de robe d’une tonalité particulière et originale. La couleur de base du poil est alors un bleu intense, qui doit être uniforme et si possible dans un ton clair. La particularité, qui distingue cette couleur de celle du Chartreux, c’est aussi le reflet argenté de la pointe de chaque poil, qui donne à la robe un aspect brillant et scintillant.

Le caractère du chat Russe

Le chat Bleu russe a un tempérament tranquille, timide et doux. Cela lui permet de s’adapter facilement à la vie domestique. Même les mâles, en effet, contrairement aux chats d’autres races, abandonnent rarement leur foyer. Même durant la période des amours !

C’est un chat doux et aimable qui ne se montre courageux que lorsque c’est nécessaire. Le Bleu russe, même s’il est souvent très calme, est intelligent et toujours attentif à ce qui l’entoure. C’est également un très bon chasseur et il montre cette prédisposition surtout pendant le jeu : aux aguets, il parcourt le jardin et, par bonds imprévisibles, fond sur ses « proies » ; il alterne toujours la chasse et de longs moments de pause et de tranquillité. Il accepte également de bon gré de jouer.

Cohabiter avec lui est très facile car il a tendance à instaurer avec l’homme un rapport très correct et il semble même essayer de toujours satisfaire à ses désirs. Il passe alors une grande partie de la journée près de son maître :

  • qu’il reconnaît et qu’il aime au-delà de tout et de tous,
  • observant chacun de ses mouvements
  • et se mettant même parfois à le suivre.

Ce chat miaule surtout pour communiquer ses désirs et ses sentiments à son maître. Sa voix délicate et posée n’en fait pas un chat ennuyeux. Les femelles sont généralement plus bavardes, très exclusives et jalouses que les mâles.

Les soins à prodiguer au chat Russe

Le chat Bleu russe ne demande pas de soins particuliers. Il faut alors juste se rappeler que les chatons vivront sans aucun problème leur changement de milieu et de maître qu’après l’âge de soixante-dix jours. En effet, ils doivent être sevrés par leur mère et affronter leurs premières vaccinations auprès d’elle. On peut également en garder plusieurs exemplaires sans problèmes. Ce sont des chats très affectueux, tolérants, s’accommodant bien entre eux, ce qui en fait d’excellents parents.

Le Bleu russe est bien adapté à la vie en appartement. Il aime le calme et la tranquillité. Mais surtout parce que, en hiver, il passe des heures interminables devant la cheminée ou le chauffage. C’est un chat à l’appétit solide auquel il faut donner une alimentation variée, à base de viande et de poisson et qui apprécie beaucoup la cuisine faite maison.