Le chat noir est un paradoxe en soi.

Animal malfaisant pour certains, le chat noir serait impliqué dans d’obscurs rituels de magie noire et de mystérieux pouvoirs maléfiques. Il suivrait fidèlement sorcières qui aiment jouer des tours au enfants.

Pour d’autres, le noir est une magnifique teinte qui met toute la beauté des chats en avant. Cela fait de ceux qui ont cette couleur de pelage de superbes individus que tous révéraient d’adopter.

Origine des superstitions

Nous avons tous déjà entendu des légendes nous invitant à nous écarter de la route d’un chat noir, le croiser portant malheur. Depuis que nous sommes tous petits, nous entendons également des histoires de sorcières. Elles voleraient sur leur balai avec leur fidèle ami félin.

Mais combien d’entre nous se sont demandé quelle pouvait bien être l’origine de toutes ces superstitions ?

Peu importe, le fait est que nous nous sommes posé la question, et que nous allons maintenant partager nos découvertes avec vous.

Selon toute vraisemblance, le lien entre le chat noir et les forces du mal serait apparu en Europe eu cours du Moyen-Âge.

Alors que les épidémies touchaient le continent et que les gens tombaient malades puis mourraient sans trop comprendre les causes de leurs malheurs, tout un tas de superstitions plus ou moins farfelues virent le jour pour expliquer ce qu’il leur arrivait.

Lorsque les gens se sentent mal, ils ont tendance à vouloir trouver des causes à leurs souffrances. C’est un comportement naturel. Aussi ridicule que puisse nous paraitre certaines des idées qui ont pu émerger dans ce genre de contexte, rien ne nous dit que nous n’en aurions pas fait autant.

Bref, parmi toutes les explications à maux qui ravageaient le continent, le chat noir fut l’une des plus partagées.

Sa nature mystérieuse, sa capacité à se fondre dans la nuit et son regard perçant amenèrent le peuple médiéval à penser qu’il était un serviteur du ma. Le chat noir est alors une sorte de démon incarné sur Terre.

Ainsi, notre ami félin fut associé au diable, à la magie et au mal dans son ensemble.

Conséquences sur la vie des chats noirs

Même si de nos jours plus personnes ne croient à ces histoires, elles ont tout de même laissé une trace profonde dans l’imaginaire collectif.

Les aprioris sur le chat noir existent malheureusement encore. Certaines coutumes (en apparence amusante mais qui tout de même portent un message) ont toujours lieu. Nous pourrions prendre comme exemple les décorations d’halloween.

En effet, que pensera quelqu’un qui, depuis tout petit, voit le chat noir aux côtés de sorcières, fantômes et autres zombies ?

Ce sujet semble bien léger et frivole… et c’est sans doute le cas !

Pourtant, certaines des conséquences de ce type de folklore sont tout de suite moins amusantes…

Proportionnellement à leur nombre, le taux d’adoption des chats noirs est le plus faible dans les refuges d’à peu près la planète entière. Ces animaux sont les moins souvent choisis. Ils sont donc malheureusement les plus souvent euthanasiés.

Certains centres d’adoptions n’acceptent même plus de chat noir. Ils savent très bien qu’il sera quasiment impossible de leur trouver un nouveau foyer.

Pire, certains groupes se réclamant de l’occultisme vont jusqu’à sacrifier des chats noirs au cours de rituels satanistes !

Vraiment, les conséquences sur la vie de ces petites boules de poils (qui en plus sont très gentilles pour la plupart) sont tout simplement affreuses.

D’autres points de vue plus positifs sur nos amis félins

Malgré ce tableau bien sombre, le chat noir a connu dans l’histoire quelques moments de gloire.

Des peuples ou des communautés, sans doute plus ouverts aux qualités de cet animal, ont su lui offrir une place dans la société… et parfois même une place de choix !

Bref, nous allons maintenant vous parler de quelques-uns des cas où le chat noir connu la meilleure situation.

Le chat : sacré pour les Égyptiens

Il est peut-être temps de nous rappeler : oui, pour les Égyptiens, aucun animal n’était plus sacré que le chat.

Parce que les félins chassaient les rongeurs, ils protégeaient les récoltes qui nourrissaient l’Égypte.

Par leur lien avec Bastet, une puissante déesse à tête de chat, ils étaient associés à la grâce et à l’intelligence.

Par leurs qualités de compagnons fidèles et amicaux, ils étaient appréciés en tant qu’animaux de compagnie.

Bref, le chat (et a fortiori le chat noir) était très apprécié des Égyptiens, et ce à un point tel qu’en tué un était passible de (très) lourdes peines.

Également sur le sujet : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chat/divertissement-pour-chat/chats-de-legende-bastet/

Le chat noir un… porte-bonheur à prendre en mer !

Historiquement, il est établi que le chat noir servit de porte-bonheur aux marins.

Tradition venant tout droit d’Angleterre, amener un félin sur le bateau était un test. Si le chat s’y sentait bien et restait dessus, le voyage se passerait bien. Les hommes rentreraient à bon port. Si par contre il en cherchait à en partir et à rejoindre la terre ferme à tout prix, il faudrait s’inquiéter de la sécurité de l’équipage.

Selon toute vraisemblance, cette coutume aurait une même origine que ce que nous venons de voir avec les Égyptiens : les qualités de chasseur du chat.

Lorsque vous partiez en mer à l’époque, les provisions étaient faites avant le départ. Les trajets duraient parfois plusieurs semaines, voir plusieurs mois. Voir ses réserves disparaitre au beau milieu des l’océan était l’assurance d’une mort certaine. Cela, les navigateurs l’avaient bien compris.

Ainsi, avoir un chat à bord était l’assurance qu’une souris ne viendrait pas se servir dans les provisions de l’équipage. Rajoutez à cela une pincée de féérie et la légende que nous connaissons était née.

Source de couples pour les Japonais

Au Japon, les chats noirs sont vus comme de véritables bénédictions. En fonction des régions et des folklores, ils vous seront présentés comme la cause de bonnes récoltes. Ce sont des animaux liés à la prospérité et les protecteurs de villages entiers.

Au milieu de cette myriades de légendes, il y en a une que presque tous les habitants du Japon connaissent : la capacité du chat noir à créer des mariages heureux.

Bien loin de l’image de la vieille dame vivant seule entourée de ses animaux de compagnie, les Japonais voient vraiment le chat comme un élément puissant pouvant agir sur notre vie amoureuse.

Ainsi, nombre de jeunes femmes célibataires font l’adoption d’un chat noir afin de s’attirer les faveurs du maximum de prétendants.

Sources de l’article :

https://la-porte-du-bonheur.com/blogs/blog/est-ce-que-croiser-un-chat-noir-porte-vraiment-malheur

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1495-chat-noir.html