De nombreux aliments totalement inoffensifs pour l’humain sont fortement déconseillés et dangereux pour le chat, certains pouvant même être toxiques et présenter un réel danger pour la vie de votre petit félin. Découvrez quels aliments ne pas donner à votre chat pour ne pas mettre sa santé en péril.

Les aliments dangereux pour les chats

Certains aliments sont hautement toxiques pour le chat, et ne doivent jamais lui être proposés, même occasionnellement.

1. Le chocolat

Le chocolat, et plus particulièrement le chocolat noir, contient de la théobromine, une molécule toxique pour les chats comme pour les chiens, qui agit comme un stimulant cardiaque. L’ingestion de chocolat provoque chez le chat une accélération du rythme cardiaque, des spasmes musculaires, des crampes, et peut même entraîner la mort au-delà d’une certaine quantité, qui varie en fonction de la concentration en théobromine.

2. L’ail, l’oignon et le poireau

Ces végétaux appartiennent à la famille des alliacées, tout comme l’échalote et la ciboulette. Tous ont en commun de présenter une toxicité sanguine pour le chat : ils contiennent des composés soufrés qui peuvent détruire ses globules rouges et provoquer une grave anémie, ainsi que des troubles digestifs et respiratoires.

S’il est peu probable que votre chat soit friand d’ail, d’oignon ou de poireau, il est en revanche possible qu’un reste de votre nourriture, dans le cas d’une viande cuite en sauce par exemple, en contienne. Une bonne raison de ne jamais servir vos restes de repas à votre petit compagnon!

3. L’avocat et le raisin

L’avocat est non seulement trop riche en matières grasses, mais il contient également une toxine nommée persine, qui est très dangereuse pour le chat et peut entraîner des effets secondaires graves. Quant au raisin, qu’il soit frais ou sec, il peut provoquer une insuffisance rénale.

4. La pomme de terre crue et le blanc d’œuf

La pomme de terre crue contient de l’oxalate de calcium, qui s’accumule dans les reins du chat sous forme de cristaux, provoquant des calculs urinaires. Elle contient aussi un alcaloïde nommé solanine qui entraîne des troubles digestifs.

Le blanc d’œuf cru contient quant à lui une protéine, l’avidine, qui empêche l’assimilation de certains nutriments indispensables au chat, notamment la vitamine B8.

Enfin, il convient de faire très attention à ne pas donner d’os à votre chat, surtout si ces os sont petits et fragiles : ils risquent, en se cassant, de blesser le palais ou le système digestif de votre animal.

Les aliments déconseillés à ne pas donner aux chats

Certains aliments ne sont pas toxiques à proprement parler, mais nuisent, à moyen terme, à la santé de votre animal. Trop gras ou trop salés, ils ne répondent pas aux besoins nutritionnels des chats et peuvent entraîner des problèmes rénaux, de l’hypertension ou encore favoriser l’apparition du surpoids ou de l’obésité.

1. La charcuterie

Si le jambon ou encore le saucisson font généralement saliver les chats, ils sont pourtant, tout comme l’ensemble des produits de charcuterie, à proscrire dans l’alimentation de votre petit compagnon.

Trop salés et trop gras pour son organisme, ils peuvent être responsables à moyen terme de problèmes de santé importants, comme des dysfonctionnements rénaux ou de l’hypertension.

2. Le fromage

Le fromage est un aliment très gras qui peut perturber l’organisme de votre chat. Celui-ci ne pèse que quelques kilos, et on oublie parfois, en voulant lui faire plaisir, le sens des proportions.

Ainsi, en lui donnant seulement 5 grammes de fromage, on lui sert en réalité l’équivalent de 50 grammes pour un humain. La quantité est donc considérable, et l’aliment en lui-même est fortement déconseillé. Sa teneur en matières grasses peut favoriser le surpoids et provoquer à moyen terme une pancréatite.

3. Le lait

Contrairement à une idée reçue très tenace, le lait de vache est fortement déconseillé pour les chats. Lorsqu’ils sont encore chatons et nourris par leur mère, ils produisent une enzyme appelée lactase, qui leur permet de digérer le lactose, un sucre naturellement présent dans le lait.

En grandissant, ils cessent de produire cette enzyme, et deviennent donc intolérants au lactose qu’ils n’ont plus la capacité de digérer. La consommation de lait entraîne alors des diarrhées et des douleurs abdominales, et doit être proscrite.

4. Le thon en boîte et le poisson cru

Les chats sont généralement de grands amateurs de thon. Pourtant, le thon en boîte destiné à la consommation humaine n’est guère recommandé pour les chats, en raison de sa forte teneur en sel.

Le poisson cru ne doit pas être consommé en grande quantité ni trop régulièrement. Il contient une enzyme appelée la thiaminase, qui empêche l’assimilation de certains nutriments comme la vitamine B1, et entraîne donc un risque de carence. Attention aussi, comme avec la viande crue, aux risques de parasites.