L’entretien d’un chat est essentiel pour le maintenir en bonne santé.

Oreilles, yeux, dents du chat… des zones à surveiller

Pour maintenir votre chat en bonne santé il est important de surveiller régulièrement certaines zones et d’apporter les soins nécessaires si besoin :

Les Yeux

Les yeux d’un chat en bonne santé ne nécessitent pas un entretien particulier ; veillez juste à ce qu’ils ne coulent pas, ne présentent ni suppuration ni inflammation. En cas d’écoulement ou de rougeur, consultez immédiatement un vétérinaire.

les dents et la bouche

L’hygiène dentaire est tout aussi importante ; l’accumulation de tartre et de débris alimentaires en lente décomposition peut provoquer des atteintes des dents et des gencives. Pour limiter la formation de tartre, nous vous conseillons de nourrir votre chat avec des formules contenant des chélateurs de calcium et adaptées à votre chat mature, et de lui laver régulièrement les dents avec un dentifrice spécifique. Si l’accumulation de tartre est trop importante, un détartrage chez le vétérinaire s’impose.

la truffe

La truffe doit être toujours humide. Un nez sec ou morveux doit rapidement entrainer une consultation vétérinaire.

les oreilles

Les oreilles quant à elles sont à toucher le moins possible. Le pavillon de l’oreille doit être toujours un peu gras à la base ; ce dépôt de cérumen est normal et il ne faut pas trop souvent l’ôter sous peine d’augmenter la sécrétion de cérumen. Si l’écoulement est vraiment abondant, consultez un vétérinaire qui saura vous conseiller.

Couper les griffes, vérifier les coussinets

Tous les animaux n’usent pas leurs griffes de la même manière. Il est parfois nécessaire de les couper. Suivant la couleur de la griffe, on ne voit pas toujours la pulpe. Il ne faut donc pas couper trop « loin ».

On peut profiter de la coupe des griffes pour inspecter les coussinets. Chez certaines races ou types de chiens et chats, on peut également couper les poils poussant à cet endroit.

Un bon brossage et un bain

Le rythme des brossages va dépendre de la nature du poil. Il va permettre d’éliminer le poil mort et les impuretés. Chez le chat, qui met un point d’honneur à faire sa toilette, le brossage (ou peignage) lui évite d’ingérer des poils en se léchant. Ces boules peuvent être à l’origine de problèmes digestifs : constipation, vomissements, voire dans certains cas occlusion.

Le brossage est aussi l’occasion d’inspecter la peau et de s’assurer de l’absence de blessure ou de parasites.

Chien et chat pourront être lavés dès que nécessaire. La seule règle étant d’utiliser un shampoing adapté, car leur pH est différent du nôtre.

Bien que les antiparasitaires puissent être résistants à l’eau, il conviendra de procéder à une nouvelle application de l’antiparasitaire si les bains ont été nombreux (pour une cause ou une autre) ou bien si l’animal s’est beaucoup baigné, par exemple.

Un pense-bête pour le renouvellement des traitements

Une bonne protection passe par un traitement contre les parasites internes et externes régulier. Tout au long de l’année. Pensez au renouvellement de l’antiparasitaire externe et au vermifuge en le notant dans votre agenda, sur un calendrier, votre portable ou ordinateur.

La lutte contre les parasites externes passera aussi par une bonne hygiène de l’environnement. Ainsi, les paniers, coussins, etc. pourront être lavés.

Pour ce qui est du rappel des vaccins, généralement, votre vétérinaire vous en rappelle l’échéance dans un courrier.

Attention, certains vaccins, comme celui contre la rage, doit être effectué à temps pour rester valide.

De l’eau fraîche en permanence et des gamelles nettoyées

nourrir le chat

La gamelle d’eau sera régulièrement changée et le bol nettoyé. De même, les gamelles devront être lavées, même dans le cas de distribution d’un aliment sec (croquettes).

Petite astuce : une gamelle en métal (inox) va garder une certaine fraîcheur à l’eau et sera encore plus facile d’entretien.

Une litière toujours propre : la base de l’entretien

La litière du chat, placée dans un endroit éloigné de celui où il mange devra également être changée. Sous peine que le chat devienne malpropre. Le nettoyage de son bac à litière est aussi un bon moyen de repérer un problème (présence de sang dans les urines, selles molles, etc.).

Des promenades et des parties de jeux

Sorties et balades pour le chien, voire une activité sportive (agility, fly-ball, etc.) et parties de jeux régulières pour le chat permettent à l’animal de se dépenser, mais aussi de lutter contre l’obésité.