Maladie ou blessure, urgence ou pas, voici quelques conseils pour réagir en toutes circonstances et soigner son chat correctement.

Abcès

Morsures et autres blessures peuvent s’infecter et provoquer ainsi un abcès cutané. C’est concrètement une boule de pus souvent chaude et aussi très douloureuse au toucher.

Les complications peuvent donc s’avérer graves. Parmi les complications les plus graves, il y a les infections rénales aiguës et les chocs septiques.

Contre le risque d’infection et, pire, de septicémie, l’abcès doit être vidé et désinfecté. Le chat doit aussi subir un traitement antibiotique sous prescription vétérinaire.

S’il se vide spontanément, il faut alors nettoyer la plaie avec du sérum physiologique ou bien de la chloréxidine avant le rendez vous chez le vétérinaire.

Il est, dans tous les cas, fortement conseillé de consulter dans les 24 heures.

Brûlure

Une brûlure est vite arrivée et les chats ne sont pas exempt des accidents de la vie quotidienne.  Les plaques, le four ou encore une bouilloire sont donc des sources de brûlure pour notre compagnon qui monte et va partout.

La zone de brûlure est :

  • une zone sensible (coussinet, articulations, visage)
  • la surface est supérieure à une pièce de 2 €
  • apparition rapide de bulle (2ème degré)
  • La peau est cartonnée, blanche ou brunâtre, insensible (mais la périphérie de la brûlure peut, elle, être douloureuse), les poils sont brûlés. (3ème degré)
  • Une atteinte plus profonde peut atteindre les masses musculaires profondes. (3ème degré)

Une seule chose à faire : se précipiter chez le vétérinaire !

Si la brûlure semble moins grave, il faut essayer de faire couler de l’eau dessus ensuite pendant 15 mn, sécher la zone. Coupez les poils et la recouvrir avec une compresse stérile et un pansement.

le coup de chaleur

Règle de base : ne pas laisser sont chat dans une voiture garée au soleil !

Les symptômes sont les suivants :

  • il respire mal,
  • halètement,
  • salive, bave
  • augmentation de sa température corporelle

C’est grave et il faut les prendre vraiment au sérieux. Le rendez vous vétérinaire est alors OBLIGATOIRE !

En attendant, il faut faire baisser la température en l’enveloppant de linge humide ou mouillé avec une eau aux alentours de 20° et surtout pas froide ni glacée pour éviter le choc thermique. L’objet est de faire baisser la température du corps.

Le coup de chaleur est une urgence vitale !!!

Sans soin comme une perfusion pour le réhydrater, des médicaments pour éviter les œdèmes, le chat peut mourir ou avoir des séquelles à vie.

urgence

Un rappel en cas d’urgence

Votre animal ne va pas bien. Vous êtes inquiets. Que faire pour l’aider au mieux et rapidement ?

1. Essayez de garder votre calme : c’est la meilleure façon d’être efficace.

2. Téléphonez au vétérinaire de garde

Ce qui peut vous sembler une perte de temps parce que vous préféreriez agir au plus vite sera en réalité un gain de temps :

  • Le vétérinaire de garde estimera le caractère d’urgence de la situation
  • Il vous donnera des conseils sur la conduite à tenir en attendant que vous arriviez jusqu’à lui
  • Il préparera le matériel nécessaire à la prise en charge de votre animal

3. Ne donnez jamais de médicaments à usage humain à votre animal : ils peuvent être dangereux.

4. Venez aussi avec les éléments du dossier médical de votre animal qui sont en votre possession : carnet de vaccination, dernières prises de sang, radio…