Tout sur Les miaulements chat

Les miaulements chez le chat sont des sons de haute intensité exprimant :

  • une demande (pour réclamer de la nourriture),
  • des pleurs après s’être perdu, une lamentation,
  • un appel à l’accouplement (plus doux),
  • ou encore un cri de colère.

Les miaulements peuvent varier entre les petits « gazouillis » que maman chatte émet pour appeler ses petits, aux longs miaulements typiques du chat qui a faim et réclame à manger.

Identifier les miaulements pour comprendre son chat

Tout propriétaire apprend en général, au fil de la cohabitation avec son chat, à distinguer le sens des diverses vocalises. Que ce soit pour manger, pour sortir, pour dire bonjour, pour indiquer une douleur, la colère ou la peur, chaque chat utilisera un miaulement différent à l’intensité variable.

Les différents types de miaulements

Un miaulement doux qui part dans les aigus exprime le bien être et la satisfaction.

Un miaulement « ronronnant » (le chat miaule et ronronne en même temps) traduit la recherche d’affection. Il peut être aussi un signe d’excitation devant une proie par exemple.

Un miaulement long et insistant, bien connu de tous les propriétaires de chat, exprime une demande pressante, qu’il s’agisse de nourriture, ou de sortir pour faire ses besoins.

Un miaulement saccadé exprime une contrariété, un stress (proie ou gamelle inatteignable). Il peut être accompagné d’un claquement de dents et d’un balancement de la queue. Il s’agit d’un comportement typique d’excitation face à la perspective de capturer une proie (cas des deux sexes) ou de s’accoupler (valable uniquement pour les mâles).

Un miaulement grave et fort traduit alors la colère ou la peur. Il est souvent utilisé lors des bagarres. Le grognement et le soufflement, signes d’agressivité défensive, peuvent aussi accompagner ou remplacer le miaulement.

Les miaulements de peur

Les chats soufflent lorsqu’ils sont effrayés, mais ils n’attaquent que s’ils ne peuvent pas faire autrement. S’il y a combat, des hurlements peuvent alors se produire par les deux adversaires. Parmi les autres cris intenses, on compte aussi le cri de refus, bas et discontinu, le cri involontaire, le cri de douleur, le grognement.

Les miaulements de l’Amour

Lors de la saison des amours, les femelles en chaleur auront un miaulement particulier. Leur appel bisyllabique sera semblable à des pleurs de bébé. Le chant d’accouplement du mâle peut aussi être très intense.

Le miaulement d’accouplement n’est que trop connu : qui n’a jamais entendu un concert de chats en chaleur ou des duos de défis entre deux étalons en compétition pour la même femelle ?

Bon à savoir : Le chat émet également des sons que l’oreille humaine ne peut percevoir, en dehors des longueurs d’ondes qui lui sont accessibles.