Peiti chien assis aux pieds de sa maitresse

Apprendre la propreté à son chien dehors

Le problème quand on veut apprendre à son chiot à faire ses besoins à l’extérieur, c’est qu’il faut sans cesse garder un oeil sur lui pour voir rapidement ses envies. L’avantage d’obtenir une propreté « en extérieur » est que le chien va « trouver un rythme ». Vous pourrez ainsi le sortir à heures régulières sans l’observer constamment.

Résultat de recherche d'images pour "chien proprete"

Comment organiser les sorties de son chien

La nouvelle difficulté pour le chien est qu’il doit désormais « demander » à sortir ou se retenir et attendre l’heure de la balade. Il ne peut plus aller sur son journal dès qu’il a envie de faire. Il faudra donc, dans un premier temps, décider pour lui et devancer ses désirs !

C’est aussi très important de régulariser ses « envies ». Vous remarquerez rapidement que le chiot élimine après un bon dodo et après le repas. Vous remarquerez parallèlement qu’un chiot dort souvent et mange souvent. Il faudra donc le sortir souvent !

Le rythme à adopter !

Sortez l’animal juste après les repas, après les périodes de sieste et après les moments de jeux. N’attendez plus les signes précurseurs d’une envie, car le temps de vous préparer, de mettre la laisse, de prendre l’ascenseur… c’est déjà fait ! Il est préférable de nourrir le chiot à heures fixes et de ne rien lui donner entre les repas. Cela facilite la régularité de ses « envies ».

Résultat de recherche d'images pour "chien proprete"

Une fois dehors, limitez vous à une zone bien précise pour les besoins : un ou deux arbres par exemple, dans une rue calme pour ne pas l’effrayer (les odeurs qui s’imprègnent sur l’arbre le stimuleront lors des sorties suivantes). Si vous habitez en pavillon, évitez de lui faire faire ses besoins dans le jardin. Ils sont en effet proportionnels à la taille du chien. Les besoins du chiot ne vous gênent pas pour l’instant mais, à moins que vous n’ayez une forêt pour jardin, quand votre petite boule de poils pèsera 40 kg vous verrez les choses d’un tout autre œil !

Lorsque les besoins sont faits et seulement dans ce cas, étendez la zone de balade. Le chiot doit comprendre qu’il fait ses besoins puis qu’il se promène. Sinon cela peut durer des heures ! En revanche, s’il fait ses besoins rapidement, ne rentrez pas tout de suite, ou il pourrait se retenir de faire, par la suite, pour prolonger la sortie.

N’ayez pas peur de paraître ridicule en le récompensant. Il faut que le chien ressente votre « immense bonheur ». Il attendra ensuite le moment de la balade pour faire ses besoins et susciter votre joie. Une fois le rythme pris, cela devient naturel pour lui de se retenir et de faire dehors. Les caresses ne sont plus forcément nécessaires.

Résultat de recherche d'images pour "chien proprete"

Le caniveau

Il est important de ne pas négliger cet apprentissage. Des crottes sur un trottoir sont en effet tout aussi dégoûtantes pour les passants que les crottes que peuvent trouver les maîtres sur leur tapis !

Le plus simple pour lui apprendre le caniveau est de vous promener au bord du trottoir pour les besoins. Dès que l’animal se met en position, vous l’attirez doucement dans le caniveau en tirant sur la laisse. Cela vous évitera de le traîner du lieu de balade au caniveau et… d’arriver trop tard !

La nuit

Il est, bien sûr, hors de question de sortir le chien la nuit (sauf si cela correspond à votre rythme de vie). Vous pouvez par contre le sortir le plus tard possible le soir et le plus tôt possible le matin en fonction de vos horaires. Au départ, le chien fera la nuit sur ses journaux puis il se retiendra. S’il fait dans la maison sur ses journaux, ne le récompensez pas le matin (comme vous le faisiez auparavant). Ne dites rien.

Résultat de recherche d'images pour "chien proprete"

En revanche, le jour où les journaux sont propres, sortez-le dès votre lever en exprimant votre joie. Pour l’aider à se retenir pendant la nuit, vous pouvez enlever la gamelle d’eau le soir vers dix-neuf heures, ce qui évitera les envies trop pressantes.

Si vous limitez au minimum le temps durant lequel le chien fait ses besoins à l’intérieur et si vous ne vous angoissez pas à l’idée d’échouer, les risques d’échec sont minimes.

Vous voici armé pour assurer la propreté de cette petite boule de poils. Un dernier conseil : si vous souhaitez que tout aille vite, prenez votre temps et surtout soyez patient !

La propreté du chien en résumé :

À faire

– Envisager le plus rapidement possible de lui faire faire ses besoins dehors

– Sortir le chiot après chaque repas, sieste, séance de jeu

– Lui donner ses repas à heures fixes

– Le récompenser abondamment

– Sortir toujours au même endroit

– Supprimer l’eau la nuitBlog 

Résultat de recherche d'images pour "chien proprete"

À ne pas faire

  • Consacrer une grande surface (toute la cuisine) aux besoins
  • Sortir le chiot sur le balcon ou dans le jardin
  • Le punir « en différé » ou lui mettre « le nez dedans »
  • Nettoyer devant lui
PARTAGEZ
Article précédentLe British : Tout en rondeur, tout en douceur !
Article suivantLe siamois, à la découverte de la race !
Passionné des animaux, j'ai réussi à en faire mon métier. Je suis responsable d’Équilibre et Instinct depuis bientôt 10 ans. Ecrire ces articles me permet de partager ma passion, et d'enrichir mes connaissances sur le monde animal tout en s'amusant.
[fbcomments]