Le canicross (ou cani-cross ou canicourse) est un sport athlétique qui associe un coureur à pied et un à deux chiens. Ils sont reliés entre eux pour effectuer le même effort physique.

Il a pour origine une idée originale d’un vétérinaire lyonnais à la fin des années 1980, Gilles Pernoud. Il s’inspire du ski joëring pratiqué dans les pays nordiques. Le canicross est progressivement devenu un sport à part entière qui peut être pratiqué comme un simple loisir ou en compétition. Il attire de plus en plus d’athlètes venant de la course à pied, ou encore des cyclistes et triathlètes.

Le canicross permet d’avoir une bonne hygiène de vie, apporte de meilleures conditions de vie au chien comme au coureur. Il permet de développer l’esprit d’équipe. Ce sport permet de mincir, de se muscler, d’améliorer la capacité respiratoire. Il crée également une complicité avec le chien. Ce sport permet aussi de déstresser et de se vider la tête.

Le matériel

Le matériel réglementaire qui se trouve être aussi le matériel idéal à la fois pour le confort du maître que pour celui du chien se compose de 3 parties :

  • harnais pour chien [archive] qui permet au chien de se mettre en traction en utilisant tout le poids de son corps et en particulier son torse sans gêner sa respiration ;
  • ligne de trait amortie [archive] qui relie le chien à son maître via un élastique amortissant les chocs, d’une longueur de 2 mètres pour le canicross et la cani-marche et de 2,50 mètres pour le cani-VTT lorsqu’elle est tendue ;
  • ceinture ou baudrier « spécial canicross » du maître qui permettent d’attacher la ligne de trait.

Pour le confort et la santé du chien, les colliers semi-étrangleurs, étrangleurs et/ou à pointes sont interdits.

Quel que soit l’équipement utilisé, le chien doit toujours être tenu à l’attache. Sauf dans certaines zones dites « free-dog », définies par un panneau de début et de fin, où le chien peut être lâché. Ce sont en général des zones dangereuses ou peu praticables.

Pour pratiquer en compétition, le matériel doit respecter les règlements des différentes fédérations.

La discipline

La discipline sportive est ouverte à tous (personnes licenciées ou non) et aux chiens de toutes tailles et de toutes races (LOF ou non).

De nombreux clubs proposent des entraînements en loisir. La discipline peut se pratiquer en toute saison. Sur neige, cela s’appelle un canicross blanc.

Participer à une compétition de canicross demande d’avoir un chien un minimum éduqué et sociable pour ne mettre aucun chien en danger3.

Pour que le canicross soit agréable, il faut bien évidemment faire des pauses pour laisser le chien se reposer mais aussi qu’il réponde à certains ordres de base comme, par exemple, les directions et les différentes variations d’allure4.

Le canicross en compétition

Un contrôle vétérinaire a lieu le jour de l’épreuve  :

  • vaccins obligatoires,
  • tatouage ou puce électronique sous-cutanée (RFID),
  • bon état de santé,
  • chaleurs, etc.

Le maître ne requiert aucun niveau sportif minimum. Le parcours varie de 1,5 à 9 km selon les conditions météorologiques, le type de parcours, la catégorie et le pays ou le type de compétition.

Pendant la course, le chien doit en permanence être devant, la limite maximale autorisée pour le coureur étant la hauteur des épaules de l’animal. Il est interdit de tirer le chien sauf pour le remettre dans le sens de la course.

La Fédération des sports et loisirs canins (FSLC) organise les compétitions. Elles prévoient plusieurs catégories qui s’adaptent à l’age et donc aux capacités des coureurs.

Le Canitrail

Une variante du canicross existe également en trail. Le trail ou course nature est un sport de course à pied, sur longue distance, en milieu naturel, généralement sur des chemins de terre et des sentiers de randonnée en plaine, en forêt ou en montagne.

En canitrail, les distances sont néanmoins moins longues que pour le trail normal. 10 km au minimum pour un maximum de 20 km, mais le dénivelé est souvent important.

Les institutions du canicross

L’une des épreuves phares de cette discipline à l’échelle mondiale est le Trophée des Montagnes. La Fédération des sports et loisirs canins (FSLC) organise cette épreuve. Cette course se déroule chaque mois d’août dans les Alpes françaises. Elle voit la participation des meilleurs coureurs européens et de concurrents d’autres continents (Amérique du Nord et du Sud).

Suite aux différentes modifications dans les organismes qui gèrent le canicross, une communauté inter-fédération s’est formée pour partager la passion de ce sport. Depuis 1998, un site web, indépendant des fédérations, regroupe tous les amoureux de ce sport.

A lire également : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chien/leducation-positive-pour-votre-chien/