Comment choisir le bon aliment pour chiot?

Plusieurs critères de choix sont à prendre en compte pour choisir l’aliment qui conviendra le mieux à votre chiot :

Un aliment adapté à son âge : les bases

  • Quelle que soit sa race, un chiot a besoin de 2 fois plus d’énergie qu’un chien adulte.
  • Un chiot a aussi besoin de nutriments indispensables pour construire. Le but est donc de faire fonctionner son organisme et soutenir son système immunitaire (calcium, phosphore, acides gras, minéraux, vitamines et anti-oxydants) justement dosés ni trop, ni trop peu.
  • Un chiot a également une tolérance digestive plus faible qu’un adulte. Son aliment doit être très digestible pour ne pas surcharger son estomac et être assimilé au maximum.
  • Ses mâchoires et ses dents de lait ne comportant ni molaires ni prémolaires, nécessitent aussi un aliment de taille et de texture l’encourageant à broyer avant d’avaler.

Un aliment adapté à sa race ou sa taille

Pourquoi la taille et le poids qu’il fera à l’âge adulte doivent-ils être pris en compte ?

La durée de la croissance est très différente suivant la taille du chien. On peut classer l’espèce canine en 5 gabarits : les petits (poids adulte < à 10kg) : les moyens (poids adulte entre 11 et 25kg), les grands (poids adulte entre 25 et 45 kg), les géants (poids adulte > à 45 kg).

des exemples

Un Yorkshire (petit chien) atteint son poids adulte vers 8 mois; il a alors multiplié son poids de naissance par vingt. Ses mâchoires sont fines avec des dents de petite taille et ses besoins énergétiques sont plus élevés que ceux d’un grand chien.

Un Terre-Neuve (chien géant), lui, grandit encore jusqu’à 18-24 mois, jusqu’à ce qu’il ait multiplié son poids de naissance par cent. Il va alors peser 25 fois plus qu’un chien de petite taille.

Adapter l’alimentation

Choisir un aliment adapté à sa race ou sa taille est donc d’autant plus important que les recherches scientifiques montrent l’efficacité de l’alimentation pour prévenir certaines maladies spécifiques à telle ou telle race.

Choisir également une nutrition adaptée pour garantir sa santé, c’est donc lui fournir :

  • en juste équilibre, l’énergie dont il a besoin selon la durée et l’intensité de sa croissance sans le prédisposer à l’embonpoint,
  • un aliment hautement digestible(bonne qualité des protéines et teneur réduite en amidon) pour lui éviter troubles digestifs et selles molles.
  • le bon dosage de tous les nutriments (calcium, phosphore, acides gras, minéraux, vitamines et anti-oxydants) nécessaires à une bonne construction de son organisme.
  • Un excès comme un déficit de calcium pendant la croissance du chiot fragilise également ses os et ses articulations. Les conséquences peuvent alors être catastrophiques.
  • L’apport en calcium doit aussi être adapté à la concentration en énergie de l’aliment, surtout chez les chiots de race grande ou géante dont la croissance est très lente.

Quelques erreurs nutritionnelles à éviter

Il ne faut donc pas :

  • nourrir un chiot avec un aliment pour adulte
  • lui laisser sa nourriture à volonté
  • nourrir un chien comme un humain

A lire également : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chien/ce-quaiment-vraiment-les-chiens/