Accueillir un chien adulte est un geste profondément généreux, qui permet à un animal, le plus souvent abandonné, de retrouver la chaleur dun foyer. Toutefois, il sagit également dune grande responsabilité. Voici tous nos conseils pour que larrivée d’un chien adulte se passe au mieux sous votre toit.

Quels sont les avantages à accueillir un chien adulte ?

Adopter un chien adulte dans un refuge est une démarche qui inquiète souvent. Certaines personnes ont peur que lanimal souffre de problèmes comportementaux, quil ne parvienne pas à sadapter ou quil soit trop craintif.

Toutes ces peurs ne sont pas infondées, mais les obstacles sont loin d’être insurmontables. Tout dabord, tous les chiens adultes ne sont pas des animaux « à problème ». Lorsquils ont été abandonnés, ce nest pas en raison de leur comportement, mais bien souvent à cause dun désintérêt de leur maître, qui navait pas mesuré la disponibilité, le budget et la responsabilité quimplique larrivée dun chien.

Bien sûr, les chiens adultes ayant été abandonnés auront besoin de plus de temps, de douceur et de patience que des chiens ou des chiots sans accident de parcours. Il est important den avoir conscience, sans toutefois sen inquiéter.

Par ailleurs, lorsque vous accueillez un chiot, celui-ci peut tout à fait souffrir de problèmes comportementaux, ou être susceptible den développer à l’âge adulte. Tout dépend des conditions d’élevage, ainsi que de son sevrage.

Un chien adulte recueilli dans un refuge est connu du personnel, qui met tout en œuvre pour que lanimal nait pas à revivre un abandon. Par conséquent, le refuge fera en sorte de vous confier un chien dont le caractère est compatible avec votre mode de vie et vos attentes.

Accueillir un chien adulte présente dautres avantages : il est généralement plus calme quun chiot, propre dans la plupart des cas, et ses principaux traits de caractère sont déjà affirmés. Vous saurez donc dès le début, contrairement à un chiot dont le caractère est amené à changer, sil sagit dun chien calme ou joueur, indépendant ou plutôt soumis.

Cette relation tardive avec votre chien vous réserve de jolies surprises : il nest pas rare quun chien adopté à l’âge adulte soit encore plus affectueux et proche de vous que si vous laviez eu tout bébé. Il saura vous rendre au centuple votre générosité !

Enfin, adopter un chien adulte dans un refuge entraîne moins de dépenses quaccueillir un chiot. Votre chien sera déjà identifié, stérilisé, vacciné et vermifugé. Ce ne doit pas être le critère principal pour prendre votre décision, mais la question du budget a tout de même son importance.

Quelle éducation pour un chien adulte ?

Dès que votre chien arrive dans son nouveau foyer, il est important de lui expliquer les règles quil devra respecter. Loin d’être angoissant, ce cadre sera au contraire sécurisant, et vous évitera de devoir reprendre de mauvaises habitudes quelques semaines plus tard, ce qui savèrerait beaucoup plus déstabilisant.

Les règles doivent rester simples et ne pas être trop nombreuses : votre chien a besoin de savoir où il a le droit de dormir, où il peut trouver ses aliments pour chien, et quels endroits lui sont interdits. Vous devez lui apprendre à faire la différence entre ses jouets et tout autre objet auquel il na pas le droit de toucher, ou encore à sasseoir plutôt que de sauter lorsquil vous retrouve le soir.

Vous allez devoir faire preuve de fermeté, mais aussi de patience et de compréhension. Votre chien a perdu tous ses repères et vient de vivre une situation traumatisante, ce qui peut entraîner quelques « ratés » au niveau de la propreté par exemple. Il a besoin dun temps dadaptation. En cas daccident, inutile de le punir ou d’élever la voix, ce qui ne ferait que le stresser davantage.

Si les accidents sont trop fréquents, réapprenez-lui les règles de la propreté comme vous le feriez avec un chiot, en le sortant très régulièrement, toutes les deux heures maximum, et en le félicitant lorsquil fait ses besoins. Il retrouvera ainsi rapidement le chemin de la propreté.

Dès son arrivée chez vous, habituez votre chien adulte à rester seul. Bien sûr, il nest pas question de le laisser seul toute la journée, mais quelques minutes par jour au début, en allongeant progressivement la durée. Le moment de la séparation ne doit pas être vécu comme un moment exceptionnel, cest pourquoi il est recommandé de vous comporter comme si vous changiez simplement de pièce, sans effusion particulière.

Petit à petit, votre chien pourra ainsi shabituer à vous voir partir et revenir, et shabituera à sapaiser seul, rassuré par son nouveau foyer. Même si cela vous semble difficile au début, sachez que vous lui rendez service et que vous éviterez ainsi de créer un trouble de lattachement et une angoisse durable de la séparation.