Chien préféré des Français : les bergers en tête

Avec près de 7,3 millions de chiens sur son territoire, la France fait donc partie des pays européens ayant la plus forte population canine, juste après le Royaume-Uni (8,5 millions) et la Pologne (près de 7,6 millions). Si le Livre des Origines Français (LOF) répertorie 354 races de chiens, 22% des nouveaux chiots inscrits appartenaient alors à seulement 5 races en 2015. Et les bergers sont en tête.

la Société centrale Canine (SCC)

La Société Centrale Canine (SCC) vient de publier des chiffres annuels records des inscriptions des chiens de race au LOF (Livre des Origines Françaises). Et 2016 est bel et bien une année exceptionnelle puisque le Berger allemand, race de chien préférée des Français depuis près de cinquante ans, n’est plus le n°1, le Berger belge l’a détrôné !

Créé et géré par la Société Centrale Canine depuis 1885, le Livre des Origines Françaises répertorie les origines de tous les chiens de race français. Les chiots nés dans des élevages sont généralement des chiens « de race », et donc inscrits au LOF. C’est d’ailleurs parce qu’ils ont un pedigree que ces chiots coûtent plus cher à l’achat. Pourtant, malgré la conjoncture économique actuelle, les chiffres des inscriptions de 2016 montrent que les Français n’ont pas hésité à se tourner vers le chien de race : avec 228 045 inscriptions (contre 215 445 en 2015), le LOF enregistre une année record !

Mais 2016 marque également un véritable tournant : Après près de 50 ans de règne, le Berger allemand est détrôné. Mais alors, qui est le nouveau chien préféré des Français ?

Le chien préféré

Avec plus de 11 000 inscriptions, le Berger belge bat tous les records. Ce magnifique chien est très apprécié notamment comme chien de défense. La race avait d’ailleurs connu un regain de popularité ces derniers temps, notamment après la mort de Diesel, le chien du Raid tué lors des attentats de Paris, qui avait ému la France entière.

Avec plus de 10 000 inscriptions tout de même, le Berger allemand se retrouve donc à la deuxième place du classement. Son caractère l’a rendu presque aussi célèbre que sa beauté : très intelligent, joyeux, joueur et apte aussi bien à la garde qu’au secours ou à l’aide aux personnes, il convient à presque tout le monde.

chien préféré

Très en vogue ces dernières années, le Berger australien séduit de nombreux Français pour sa beauté mais aussi pour son caractère : excellent chien de travail et de compagnie, il est très intelligent et très actif. Il arrive alors en 3ème position.

A la 4e place, on retrouve donc le golden retriever et l’American Staffordshire terrier (amstaff). Malgré la loi de janvier 99 sur les chiens dits « dangereux » et les nombreuses obligations imposées aux maîtres, (assurance responsabilité civile, permis de détention, évaluation comportementale, etc.) celui-ci ne cesse de voir ses effectifs augmentés. Même si d’être à la mode n’est pas nécessairement une bonne chose  ! Il entraîne dans son sillage son ancêtre, le Staffordshire bull terrier (appelé aussi staffie pour les intimes), et qui n’est pas pour sa part concerné par la loi de janvier 99 sur les chiens dits « dangereux ». Ces races ont totalisé chacune plus de 9 000 naissances en 2015.

Si l’on se réfère au nombre de naissances enregistrées dans le LOF en 2015, le top 20 des chiens préférés des Français n’a connu que peu de changement par rapport à l’an passé (voir encadré).

Avec respectivement 10 751 et 9 852 inscriptions, les bergers allemands et belges restent en tête, malgré un nombre de naissances en recul de l’ordre de 4 % par rapport à l’année précédente.

Le cas du « staffies »

chien préféré

Suivent, dans un mouchoir de poche, trois races. Avec 9 231, 9 163 et 9 035 enregistrements, les golden retriever, American Staffordshire terrier et Berger australien ont vu leurs inscriptions respectivement augmenter de 4,4%, 6,4% et 7,6% par rapport à 2014.

C’est cependant du Staffordshire bull terrier que vient le plus gros changement : avec 8 227 naissances. Soit une augmentation de 20,9% par rapport à 2014. La race prend la 6eme place devant le labrador (7 352 naissances). Il faut dire que, depuis 2008, les inscriptions de staffies ont été multipliées par 4 !

Des races de chiens dont on parle peu !

Le Livre des Origines Français de la SCC permet notamment à des races méconnues ou à faible effectif de se maintenir en identifiant leurs lignées.

En effet, seule une soixantaine de races représente 80% des naissances chaque année. Le chien préféré des français induit forcement un nombre  de naissance important.

En 2015, 150 races n’atteignent pas les 100 naissances et 80 sont en dessous de la barre des 20 chiots !

Il existe donc un grand nombre de races à faibles effectifs et donnant lieu à peu de naissances, dont la pérennité́ est largement conditionnée par les efforts faits par les amateurs des races en question.

Par le détail….

Parmi les races canines dont on parle peu, il existe une cinquantaine de races françaises très anciennes. Ces chiens constituent le patrimoine de la cynophilie de notre pays, avec des races représentatives de différentes régions :

Si tout le monde sait ce qu’est un Montagne des Pyrénées grâce à Belle et Sébastien !, peu de gens connaissent l’existence du Berger des Pyrénées à face rase.

De nombreuses races françaises de chiens courants font partie des races à très faible renouvellement (quelques dizaines à centaines de chiots par an tout au plus) : Bleu de Gascogne, basset Fauve de Bretagne, Ariégeois, Griffon vendéen, etc.

Dans le groupe des chiens d’arrêt (groupe 7), si l’épagneul breton est toujours une valeur sûre, l’épagneul picard ou le braque d’Auvergne se font rares.

Le golden retriever et le labrador font figure de vedettes au sein du groupe 8, celui des chiens d’eau rapporteurs de gibier. Mais qui connaît le Barbet, une vieille race française ? Seulement 54 chiots Barbet ont été inscrits au LOF en 2015…

Les résultats groupe par groupe :

Inscriptions du groupe I : les Bergers

C’est la première fois depuis la création du LOF que trois races bergères se retrouvent en tête du classement 2016 ! Le Berger belge, le Berger allemand et le Berger australien sont donc en tête du classement.

 Inscriptions du groupe II

Le Cane Corso confirme son leadership en franchissant le cap des 5 000 inscrits. C’est loin devant le Bouvier Bernois et le Rottweiler.

Inscriptions du groupe III : les Terriers

Les deux races les plus populaires en 2016 sont l’American Staffordshire Terrier et le Staffordshire Bull Terrier (ou Staffie). Elles dépassent chacune les 9 000 inscriptions dans l’année.

Inscriptions du groupe IV

Les inscriptions des Teckels sont en hausse cette année avec 3 600 inscrits !

Inscriptions du groupe V

Le Siberian Husky semble indétrônable et franchit le cap des 3200 naissances. Il faut remonter à 1988 pour retrouver un tel niveau d’inscriptions au LOF !

Inscriptions du groupe VI (chiens courants)

Le Beagle arrive en tête avec 4 682 inscriptions, soit un tiers des inscriptions du groupe.

Inscriptions du groupe VII (chiens d’arrêt)

Le trio de tête est composé du Setter anglais (un quart des inscrits). IL est suivi de l’Epagneul breton et du Braque de Weimar.

Inscriptions du groupe VIII (Retrievers, Spaniels et chiens d’eau)

Le Golden Retriever est le leader incontesté. Avec près de 10 000 inscrits, il est le 4ème chien préféré des Français. Le Labrador puis le Cocker anglais le suivent sur le podium.

Inscriptions du groupe IX

Avec plus de 6 500 inscrits chacun, le Cavalier King Charles suivi du Chihuahua et du Bouledogue français arrivent en tête du classement.

Inscriptions du groupe X

Le Whippet et le Petit Lévrier italien sont les plus populaires des lévriers d’après le classement.

Inscriptions au LOF 2015 en légère baisse

Cela faisait cinq années que les inscriptions au LOF (Livre des Origines Français) étaient en hausse. En 2015, une légère baisse est constatée : 215 510 enregistrements ont été répertoriés par la SCC (Société Centrale Canine). Soit 1,3 % de mois que l’année précédente. Le nombre des naissances des chiens de pure race rejoint donc son rang de 2013.

Enfin il est possible que la nouvelle loi sur la commercialisation des animaux de compagnie (vente de chiots et de chiens) bouleverse ce palmarès du chien préféré des français. Mise en place au 1er janvier 2016, ses effets se feront peut-être alors ressentir sur les résultats de 2016.