dressage

Le dressage du chien

Tendres et fragiles, les chiots nous font tous craquer. C’est pourtant lorsqu’ils sont petits qu’il faut leur apprendre les bonnes manières. C’est le rôle du dressage. Le bon geste au bon moment permet de montrer à l’animal les limites à ne pas franchir. Voici quelques conseils pour en faire un chien bien sous tous rapports.

La récompense

Pour le dressage de votre chien, il est primordial de le féliciter lorsqu’il agit correctement. Munissez-vous de friandises lorsque vous allez faire une petite balade en laisse, par exemple. Vous pouvez aussi lui faire des caresses en le félicitant oralement « C’est bien ».

Chacun à sa place

Lorsque vous surprenez votre chien en train de faire quelque chose d’interdit, renvoyez-le dans son panier, comme pour le mettre « hors jeu ». Attention, faites-le uniquement si vous le prenez en flagrant délit.

« Non ! », la clé du dressage

Lorsque votre chiot mordille vos vêtements, les poignées de portes, s’attaque à un meuble ou creuse des trous dans votre jardin, n’attendez pas une catastrophe avant de réagir ! Intervenez en disant « non » d’une voix ferme et interrompez immédiatement ce qu’il considère comme un jeu. Et s’il recommence, mettez-vous en face de lui et dites lui à nouveau « non ». Ce mot deviendra peu à peu synonyme de l’interdit.

Restez maître

Si votre animal est en laisse au moment où il fait une bêtise, marquez votre désapprobation en donnant un petit coup sec sur la laisse, arrêtez de marcher et demandez-lui de s’asseoir ou de se coucher pendant quelques secondes. Intervenez à chaque faute, où que vous soyez, pour que cela devienne un automatisme.

Les mordillements

Lorsqu’un chiot mordille trop fort un autre chiot de la portée, ce dernier se plaint en couinant. La chienne attrape alors son chiot mordeur par la peau du cou pour le punir d’y être allé trop fort.

A vous de jouer les mamans de substitution en soulevant votre animal par la peau du cou, lorsqu’il mordille. Faites-le pendant qu’il est encore petit, car un chien non éduqué qui mord pour jouer peut faire très mal une fois adulte.

La voix et le geste

La réaction à une bêtise ne doit pas excéder quelques secondes. Votre voix doit toujours accompagner votre geste. En utilisant les mêmes gestuelles et intonations, le chien anticipera ce qui va se passer et évitera de passer à l’acte. C’est l’une des clés du dressage.

Quid des punitions ,

Punissez votre chien seulement si vous le prenez sur le fait. Inutile donc de vous mettre en colère lorsque vous découvrez votre maison sens dessus dessous. Tout à la joie de vous faire la fête, il ne comprendrait pas. Idem si vous constatez qu’il a fait ses besoins dans la maison. Lui mettre le nez dans son pipi en le grondant ne sert absolument à rien. Votre chien ne fera pas le rapport entre les deux événements.

L’usage de la force ….

Sous prétexte que la main sert à caresser, on conseille parfois de prendre un journal pour donner une tape à un chien. En réalité, ce qui est important, c’est surtout votre intonation et votre posture. Votre chien comprendra tout seul si vous voulez le caresser ou le réprimander. Utilisez simplement la petite tape sur les fesses lorsqu’il a fait une grosse bêtise.

A lire également : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chien/cap-sur-le-renforcement-positif/

PARTAGEZ
Article précédentLes erreurs de l’alimentation chez le chat
Article suivantDes croquettes pour chat ?
Passionné des animaux, j'ai réussi à en faire mon métier. Je suis responsable d’Équilibre et Instinct depuis bientôt 10 ans. Ecrire ces articles me permet de partager ma passion, et d'enrichir mes connaissances sur le monde animal tout en s'amusant.