adopter un chien

Avant d’adopter un chien

Adopter un chien, c’est un pur bonheur au quotidien mais c’est aussi quelques obligations et contraintes qu’il est nécessaire d’accepter et d’intégrer avant d’adopter. Voici donc une liste des questions à se poser avant même d’envisager d’adopter un chien…

Pourquoi est-ce que je veux un chien ?

Quelles que soient les raisons qui vous poussent à l’adoption d’un chien, gardez toujours à l’esprit que son adoption doit être le fruit d’une longue réflexion personnelle et d’une réelle envie d’accueillir un chien pour partager sa vie.

Un chien n’est pas un jouet qu’on offre aux enfants pour leur faire plaisir, ni un cadeau de Noël ! Ce n’est pas non plus une peluche qui n’est là que pour les caresses et les câlins.

Avoir envie d’un chien, c’est avoir une envie bien plus profonde que cela. Il va, certes, vous apporter beaucoup de plaisir et de bonheur mais adopter un chien, c’est aussi s’engager à répondre à tous ses besoins sur toute la durée de son existence, c’est-à-dire pendant 10 à 15 ans !

Ai-je suffisamment d’argent pour adopter un chien ?

La question du budget est une question essentielle à se poser avant d’adopter un chien car trop nombreux sont encore les propriétaires qui abandonnent leur animal faute d’argent pour le nourrir ou qui renoncent à l’emmener chez le vétérinaire par manque de moyens.

Avant d’adopter un chien, il vous faudra en effet lister tous les postes de dépense nécessaires (alimentation, santé, hygiène, éducation…) afin de savoir si l’état de vos finances vous permettra de subvenir aux besoins d’un compagnon à quatre pattes. Pour vous aider à établir ce « budget prévisionnel », nous vous recommandons la lecture de notre article « Quel budget prévoir pour un chien ? ».

Si votre situation personnelle et/ou professionnelle est incertaine, précaire et qu’elle est amenée à évoluer dans un futur proche, réfléchissez à deux fois avant d’adopter un chien.

  • Pourrez-vous encore vous occuper de lui si vos revenus venaient à diminuer ?
  • si vous devez suivre des stages/ des formations ?
  • si vous devez déménager pour des raisons personnelles ou professionnelles ?…

Ai-je suffisamment de place dans mon domicile ?

Pour ce qui est de la place, nul besoin d’avoir obligatoirement un immense jardin pour accueillir un chien (même si un petit coin de verdure est grandement apprécié) ou de consacrer une pièce tout entière à son futur chien ! Cependant, il faut tout de même disposer de suffisamment de place pour le laisser évoluer à son aise et lui aménager son coin bien à lui.

Vous l’aurez compris, si vous vivez dans un petit appartement, il faudra donc abandonner l’idée d’adopter un Saint-Bernard ou un chien de berger qui a besoin de grands espaces mais, au contraire, miser sur une race de chien dont le gabarit est adapté à votre lieu de vie.

Cherchez également à savoir si votre lieu de vie conviendra à votre animal :

  • Les voisins ne viendront-ils pas frapper à votre porte au moindre aboiement ?
  • mon bail autorise les animaux de compagnie ?
  • mon animal pourra-t-il monter quotidiennement les escaliers qui mènent à mon domicile ?

Est-ce que j’ai le temps ?

Il ne suffit pas de faire de la place au chien dans son domicile…il faudra aussi lui en faire dans son emploi du temps. Soyez conscient qu’un chien vous demandera du temps.

La promenade

Un chien doit être promené tous les jours sans exception, qu’il fasse beau, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. C’est absolument nécessaire, bien sûr pour qu’il fasse ses besoins, mais aussi pour qu’il se dépense physiquement et mentalement.

Ne croyez pas que, parce que vous avez un jardin, vous en serez dispensé(e) ! En plus de ses sorties « hygiéniques », tous les chiens ont besoin d’une promenade d’au moins 30 minutes par jour. Et 30 minutes, c’est un minimum !

Certaines races de chien auront besoin de plusieurs heures de dépenses physiques par jour. Ce besoin est également à prendre en compte au moment de choisir le chien qui fera votre bonheur.  Il vous faudra aussi lui consacrer du temps pour lui proposer des jeux et des activités en extérieur et à la maison, indispensables à son équilibre !

le cas « Chiot »

Si vous adoptez un chiot, votre petit animal vous demandera également de la patience et du temps pour le rendre propre et pour lui donner les bases d’une bonne éducation. Il faudra donc vous rendre encore plus disponible pour répondre à ses besoins pendant les premiers mois de sa vie.

Si vous travaillez à l’extérieur, il faudra également vous assurer que vous – ou un membre de votre famille – pourrez rentrer quotidiennement entre midi et 14h afin de permettre au chien de faire ses besoins et de ne pas le laisser seul 8 h d’affilée.

Mon foyer est-il adapté à l’accueil d’un chien ?

« Le chien que j’envisage d’adopter fera-t-il bon ménage avec mes enfants ? S’entendra-t-il avec mes autres animaux de compagnie ? », « Y a-t-il des membres de ma famille qui sont allergiques aux poils de chiens ? »…

Toutes ces interrogations soulèvent, en réalité, la question de l’adéquation du chien qu’on envisage d’adopter (son gabarit, son caractère, son comportement…) avec les personnes (ou les animaux…) qui composent ce foyer.

Bien sûr, on ne peut jamais présager de l’avenir, ni du comportement d’un chien avec les membres de sa famille d’adoption (ce qui dépend aussi beaucoup de son éducation…). On peut se renseigner sur les caractéristiques de la race du chien que l’on envisage d’adopter. Il faut mettre ainsi toutes les chances de son côté pour que la cohabitation se passe pour le mieux.

On sait, par exemple, que certaines races de chien sont mieux disposées que d’autres à vivre avec des enfants. D’autres sont plus adaptées à la vie avec des personnes âgées…

Il faut donc bien prendre le temps se renseigner sur les caractéristiques des races de chien avant de faire son choix.

Si votre cœur penche pour un chien croisé ou un bâtard, posez le maximum de questions sur son caractère et son comportement auprès du refuge ou du particulier qui le propose à l’adoption. Prenez également du temps pour observer son comportement avant de l’adopter et, si vous le pouvez, demandez à passer un peu de temps avec lui au cours d’une promenade, par exemple.

Qu’est ce que je vais faire de mon chien pendant les vacances ?

  • Je l’emmène ou je le fais garder ?
  • Quelles sont les solutions de garde pendant les vacances ?
  • Combien cela va me coûter en plus ?
  • Sera-t-il autorisé au camping des flots bleus où je vais tous les étés ?

L’arrivée d’un chien dans votre vie va forcément bousculer vos habitudes. Cela demandera peut-être d’anticiper ou d’organiser davantage vos déplacements pour les vacances ou les week-ends.

Pensez-y également avant de franchir le pas de l’adoption.

Source toutoupourlechien

 

PARTAGEZ
Article précédentDes conseils pour adopter un chat dans un refuge
Passionné des animaux, j'ai réussi à en faire mon métier. Je suis responsable d’Équilibre et Instinct depuis bientôt 10 ans. Ecrire ces articles me permet de partager ma passion, et d'enrichir mes connaissances sur le monde animal tout en s'amusant.