Petit chien deviendra grand

L’âge et l’alimentation sont étroitement liés. Il faut bien accompagner votre petit chien lors de sa croissance. Plusieurs critères de choix sont à prendre en compte pour choisir l’alimentation qui conviendra le mieux à votre chien.

La race

Sa race tout d’abord, qui influe directement sur sa taille et son poids. Mais elle a également une incidence sur  :

  • ses besoins en calcium,
  • sa capacité à croquer et à mâcher,
  • ses dépenses énergétiques…

L’âge

Toutes races confondues, un chiot requiert toujours plus de calories (rapporté à son poids) qu’un chien adulte. Les aliments de croissance présentent donc une haute densité énergétique. Il lui faut aussi plus de nutriments indispensables pour construire et faire fonctionner son organisme : protéines, acides gras, minéraux et vitamines.

Les croquettes pour chiot contiennent moins d’amidon que celles pour chiens adultes. Le système digestif du chiot a besoin de temps pour apprendre à bien digérer les glucides. Les croquettes pour chiots sont aussi plus tendres, pour respecter la fragilité des dents de lait.

Le statut sexuel en fonction de l’âge

Si vous faites stériliser votre chien, soyez vigilant : l’obésité est 2 fois plus fréquente chez les chiens et les chiennes castrés.

la stérilisation

La stérilisation du chien modifie ses besoins énergétiques et nécessite un accompagnement particulier.

Aussitôt après l’opération, modifiez l’alimentation de votre chien pour éviter qu’il ne prenne du poids. Un chien stérilisé doit consommer moins de calories, ce qui est facilité par l’adoption d’un régime à bas taux de matières grasses.

En même temps, il faut apporter plus de protéines et de fibres. Un aliment adapté, distribué en quantités limitées et une surveillance régulière du poids du chien contribuent à prévenir efficacement le risque d’obésité.

la gestation

Si vous choisissez de faire reproduire votre chienne, il faudra, bien sûr, que vous lui adaptiez son alimentation à ses besoins particuliers. Ses exigences varient en fonction du stade du cycle de reproduction.

La gestation est à l’évidence une période particulière, où le nombre de chiots attendus est à prendre en compte pour évaluer les besoins de la femelle. Ceux-ci restent à peu près stables jusqu’à la 5e semaine de gestation puis la croissance des fœtus s’accélérant, vous devrez augmenter progressivement les rations et surtout proposer un aliment plus riche à votre chienne. Comme son estomac est comprimé, il faut lui donner un aliment très concentré en énergie et en matières grasses pour éviter tout risque de déficit.

la période de lactation

La lactation est une période encore plus exigeante que la gestation pour la chienne. Il faut apporter tout ce qui est nécessaire pour que la chienne produise du lait en quantités suffisantes, sans perdre de poids.

Les croquettes à proposer pendant la lactation doivent offrir : 

  • une densité énergétique très élevée,
  • avec une teneur importante en matières grasses, en protéines, en minéraux et en vitamines.

La chienne doit être nourrie à volonté jusqu’au sevrage. Les aliments type « sevrage» sont une excellente option pour réussir cette période et couvrir tous les besoins de la mère et des chiots.

L’arrivée de la maturité, l’âge avancé

A lire :  https://wamiz.com/chiens/guide/quel-est-l-age-humain-du-chien-1676.html

Quand votre chien prendra de l’âge, ses capacités digestives auront tendance à décliner. Sa dentition risque alors de ne plus être en parfait état. Les croquettes pour chiens matures doivent donc être moins dures et surtout extrêmement digestibles. La pratique de la bi-nutrition est également fortement conseillée.

Un enrichissement en tous les nutriments indispensables compensera la baisse de l’efficacité de son système digestif. Un apport important d’antioxydants (ex : vitamines C et E) aidera donc ses cellules à mieux lutter contre les effets du vieillissement.

A lire également : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chien/ce-quaiment-vraiment-les-chiens/