adorable-animal-animal-photography-1805781

Un remède contre l’obésité et la dépression

La possession d’un ou plusieurs chiens est un remède contre les maux de notre socièté moderne et met en exergue les travers de celle-ci.

Les propriétaires de chien seraient moins sujets à l’inactivité et à la déprime que ceux qui n’ont pas d’animal domestique. C’est le résultat d’une étude britannique réalisée par des chercheurs de l’Université de Portsmouth sur 65 propriétaires de chiens.

Un remède contre l’isolement

L’enquête s’est concentrée en particulier sur la promenade des chiens, qui aurait la vertu d’ « obliger » les maîtres à rester en bonne santé, et leur permettrait en plus de ne pas déprimer et de rencontrer d’autres personnes. Un remède à la fois physique et mental qui serait particulièrement bénéfique pour les retraités, dont beaucoup vivent seuls, sont veufs, ou en convalescence suite à une maladie ou une opération. Ces personnes ont rapporté que leur chien les aidait à avoir une vie sociale, même si elles avaient de plus en plus envie de s’isoler et de rester chez elles. Elles ont, par exemple, pu, par ce biais, nouer des amitiés avec des personnes dans la même situation qu’elles et souffrant de solitude.

Un ciment familial

Le chien ferait également office de ciment familial, particulièrement entre parents et enfants. La promenade est un des rares moments de partage préservé. Les familles ne prennent plus leurs repas ensemble et ne regardent plus forcément les mêmes programmes de télévision. De nombreux chinois risquent de regretter ces nombreux bénéfices. Ils ne sont plus autorisés qu’à posséder un seul chien, d’après une information diffusée par les autorités de Pékin. Dans la capitale, chaque foyer devra posséder un seul chien. Cela fera aussi l’objet d’un permis

A lire également : https://www.equilibre-et-instinct.com/blog/a-propos-du-chien/anthropomorphisme-dans-la-relation-homme-chien/

PARTAGEZ
Article précédentLes bienfaits que les chats nous apportent
Article suivantLe chat : un animal totem
Passionné des animaux, j'ai réussi à en faire mon métier. Je suis responsable d’Équilibre et Instinct depuis bientôt 10 ans. Ecrire ces articles me permet de partager ma passion, et d'enrichir mes connaissances sur le monde animal tout en s'amusant.