arrivée enfant

L’arrivée d’un enfant peut être source de stress pour son chien.

Tout le monde est heureux d’accueillir un bébé, les préparatifs vont bons trains, l’armoire se remplit à vue d’œil, les futurs parents s’équipent… De sa place de chien, votre animal observe sans bien comprendre ce qui se trame pourtant sous sa truffe. D’ici peu, un bouleversement de taille va se produire à la maison, qu’il s’agisse d’un premier enfant, d’un petit frère ou d’une petite sœur.

L’arrivée d’un nouveau membre dans la famille se prépare. Il est nécessaire de savoir quoi faire pour prendre un départ réussi en ayant les bons réflexes avec son chien. Savez-vous comment gérer la situation ?

Comment préparer son chien à l’arrivée d’un petit bout de chou ?

C’est bien connu, les chiens ont un sixième sens (ou plus). Le vôtre va se douter assez vite que quelque chose se passe.

Il voit ses maîtres s’affairer, acheter du matériel, transformer une pièce, et en recevant de nouveaux ordres comme :

  • « fais attention à ta maîtresse »,
  • « ne touche pas son ventre »,
  • « tu n’as pas le droit d’entrer ici », etc…

Bien sûr, il a pu noter un changement dans son quotidien sans avoir les clés pour bien identifier la situation. Quoi par exemple ?

  • Moins d’attention
  • Présence à la maison en moins (si la future maman est déjà à l’hôpital par exemple)
  • Moins de réponses à ses sollicitations (jeu, caresse, etc…)

Il faut donc le rassurer pour ne pas lui causer un stress inutile et lui témoigner l’attention qu’il mérite. Pourquoi ? Pour éviter un changement de comportement radical de sa part . Cela aurait pour but de vous faire comprendre qu’il est là et qu’il n’aime pas ce qui se trame.

arrivée enfant

On pense par exemple à  :

  • un nouveau jeu de destruction (comme l’accoudoir du canapé qu’il n’avait jamais touché auparavant),
  • des bêtises en tous genres (déchiqueter les chaussons),
  • un manque de propreté (de mauvaises surprises au petit-déjeuner), etc.

la rencontre olfactive

La rencontre olfactive est importante. C’est pourquoi les premiers jours, il faut le laisser sentir les nouvelles odeurs (avant même le premier face à face avec bébé). Il prend conscience d’une partie du changement. Ainsi, au retour du papa, il faudra prendre quelques instants pour le laisser sentir à loisir tout ce qui est nouveau et surtout le rassurer par une bonne caresse. Non, vous n’allez pas le délaisser ! Un conseil : montrez-lui.

Pour familiariser votre toutou aux nouveaux objets, il est recommandé de les lui montrer pour les démystifier. Il suffit de le faire approcher des nouveaux équipements comme la poussette, ou le lit parapluie de façon à ce qu’il analyse avec ses sens la nature de l’objet, même si à ce stade, il ne comprend probablement pas son utilisation. Si ces éléments peuvent être source de curiosité, il ne faut pas que votre chien se les approprie pour autant : vous devez absolument établir des limites.

sur un pied d’égalité

Par exemple, offrez-lui un nouveau jouet pour ne pas qu’il se sente lésé. Par contre interdisez-lui de toucher les jouets de bébé, sans quoi il doit avoir une petite punition. Il ne faut pas que votre animal puisse croire que tout cela est à conquérir. Il ne faut pas qu’il soit tenté de les prendre quand votre petit bout les touchera – même chose pour les couvertures. En outre, votre bébé sera exposé bien assez tôt aux bactéries. Il est inutile de le mettre au contact de germes apportés par votre chien.

Comment appréhender le jour de la rencontre ?

Comment appréhender le jour de la rencontre bébé et chien. Il n’y a pas de stress à avoir, il faut parler à votre chien pour le préparer en lui expliquant le retour de sa maîtresse et la venue d’un nouveau membre de la famille. Si l’on peut lire ici ou là que l’intelligence d’un chien se mesure par les mots qu’il comprend, il ne faut pas hésiter à lui parler, peu importe si l’explication dépasse le quota de mots compréhensibles et /ou assimilés.

Il saisira l’intention et notera surtout qu’on le considère et qu’on ne l’exclut pas ! En effet, le principal est de lui montrer de l’attention et de gérer au mieux une situation nouvelle qui peut être source d’excitation et de stress pour votre toutou !

arrivée enfant

Le jour de l’arrivée

Le grand jour de l’arrivée est enfin arrivé ! Lorsque vous arriverez avec le couffin, présentez-le à votre chien en prenant soin de le tenir solidement pour maîtriser une réaction qui pourrait mettre en danger le bébé. Parlez à votre chien. Faites lui sentir ce nouveau petit être. Il doit enregistrer les odeurs, prendre des repères, et comprendre ce qui se cache sous ce petit bonnet.

Une fois encore, votre chien va s’intéresser de près à toutes les odeurs : couches, produits pour bébé, nourriture. Il faut lui permettre de les intégrer pour éviter une bêtise future ou pour empêcher la naissance d’un sentiment de frustration. Sinon, il pourrait tenter de s’en approcher par tous les moyens – ce qui serait un danger potentiel.

du stress suite à l’arrivée

Un ensemble de nouveaux bruits va aussi envahir la maison, les pleurs et les cris du nouveau né qu’il n’aura peut-être jamais entendus, des appareils musicaux éventuellement. Il va donc falloir le rassurer, lui faire comprendre d’où vient le bruit et l’habituer petit à petit. Notez bien qu’une mise à l’écart excessive pourrait entraîner des déséquilibres profonds dans la relation que vous avez avec votre chien – imaginez que vous passiez du jour au lendemain de favori à dernier consulté…

Il faut donc trouver un juste équilibre pour l’intégrer à toutes ces nouveautés en respectant des distances nécessaires à la réussite de la cohabitation entre tous les membres de la famille.

 

PARTAGEZ
Article précédentLa malpropreté du chaton ou le malaise de la litière
Article suivantComment savoir si mon chat est malade ?
Passionné des animaux, j'ai réussi à en faire mon métier. Je suis responsable d’Équilibre et Instinct depuis bientôt 10 ans. Ecrire ces articles me permet de partager ma passion, et d'enrichir mes connaissances sur le monde animal tout en s'amusant.