généalogie du chien

Le chien fait maintenant partie de notre environnement mais quand est il depuis la nuit des temps. Voici sa généalogie et l’histoire de sa domestication.

Il existe aujourd’hui plus de 700 races de chiens. Mais 345 sont reconnues par la Société Centrale Canine (SCC). Certaines sont très anciennes et d’autres plus récentes.

Le chien est un mammifère (classe) carnivore (ordre) appartenant à la famille des Canidés. Cette famille est à l’origine, entre autres, des genres Vulpes (regroupant les renards et le fennec) et Canis (auquel appartiennent le chien et le loup). Par ses caractéristiques morphologiques, le chien est donc proche du loup et du renard.

Les espèces

Le genre Canis est à l’origine de plusieurs espèces que l’on regroupait autrefois dans une seule espèce à part entière appelée Canis canis ou Canis familiaris.

Les différentes espèces composant ainsi, de nos jours, le genre Canis, sont :

  • Le coyote (Canis latrans).
  • Le loup rouge (Canis rufus).
  • Les chacals (regroupés en quatre espèces : Canis aureus, Canis adustus, Canis mosellans, Canis semences).
  • Le loup gris (Canis lupus).

Les sous-espèces

Le loup gris (Canis lupus) est à l’origine de plusieurs sous-espèces dont :

  • Le loup gris commun (Canis lupus lupus).
  • Les chiens domestiques (Canis lupus familiaris).

Ce dernier a engendré l’ensemble des races connues aujourd’hui.

Des chiens domestiqués repassés à l’état sauvage (processus appelé marronnage) ont généré leurs propres groupes homogènes, considérés à ce titre comme autant de sous-espèces de Canis lupus. On retrouve parmi eux le dingo (Canis lupus dingo) et le chien chanteur de Nouvelle Guinée (Canis lupus hallstromi).

généalogie et domestication du chien

La domestication du chien

Définition de la domestication

La domestication constitue un processus d’adaptation d’une population animale à la proximité régulière de l’être humain et à un environnement captif. C’est également un processus d’évolution plus rapide que l’évolution naturelle.

Historique de la domestication du chien

La recherche de nourriture par les loups a constitué le point de départ de sa domestication. Pour cela, il s’est en effet rapproché des camps humains. Diverses hypothèses ont été avancées concernant cette domestication : chasse, gardiennage, compagnie et enfin d’après une étude récente, comme tête de bétail pour fournir de la viande aux hommes de l’époque.

Ainsi, cette période qui a fait naître les chiens domestiques se situerait entre les chasseurs-cueilleurs et les premiers agriculteurs, en parallèle de l’émergence de la culture du riz, c’est-à-dire, entre 5400 et 16 300 ans.

Le processus se serait déroulé en Asie du sud-est, l’une des seules parties du monde où la viande de chien est consommée de longue date, et encore à ce jour. Ce sont quelques centaines de louves fondatrices qui auraient donné naissance aux chiens domestiques.

PARTAGEZ
Article précédentLe typhus du chat
Article suivantLes puces du chat : les détecter et les détruire.
Passionné des animaux, j'ai réussi à en faire mon métier. Je suis responsable d’Équilibre et Instinct depuis bientôt 10 ans. Ecrire ces articles me permet de partager ma passion, et d'enrichir mes connaissances sur le monde animal tout en s'amusant.
[fbcomments]