Reproduction du chat

Résultat de recherche d'images pour "reproduction des chats"

La reproduction du chat est une entreprise délicate : trouver le bon reproducteur si c’est un chat de race, gérer les périodes de chaleurs, la saillie, accompagner la gestation et la mise bas… sont autant d’étapes qui nécessitent du temps et de l’énergie. À moins d’être très motivé, la stérilisation peut être une autre solution.

Pourquoi faire reproduire son chat ?

Par un effet d’anthropomorphisme, les maîtres croient qu’un chat ou une chatte a « besoin » d’avoir des petits avant la stérilisation éventuelle. Les animaux sont étrangers aux notions de maternité ou paternité. Il n’est donc pas nécessaire de les faire reproduire pour leur supposé bonheur.

Pour des informations sur l’importance et le rôle de la stérilisation et éviter la prolifération des chats errants  : Cliquer ici

Résultat de recherche d'images pour "reproduction des chats"

Si vous êtes propriétaire d’un chat de gouttière :

Sachez que les salles d’attente des vétérinaires sont couvertes de petites annonces pour placer des chatons.

Avant de vous lancer dans l’aventure, assurez-vous que vous pourrez placer tous les chatons.

Si vous êtes propriétaire d’un chat de race inscrit au LOOF (Livre officiel des origines félines) :

Vous pouvez souhaiter donner une descendance à votre chat. Mais attention, on ne s’improvise pas éleveur, surtout avec des races qui peuvent avoir des difficultés à se reproduire, comme le persan.

Renseignez-vous bien auprès de personnes expérimentées et du club de la race de votre chat.

Image associée

Reproduction du chat : avantages et inconvénients

Faire reproduire son chat est bien sûr une aventure merveilleuse et voir les chatons grandir et se développer vous procurera beaucoup de joie. Toutefois, surtout pour les propriétaires d’un chat de race, vous ne devez pas négliger les inconvénients :

Une fois les frais d’inscription au LOOF, le vétérinaire et les croquettes payées, vous ne ferez vraisemblablement que très peu de bénéfices sur les ventes des chatons.

Vous devrez également dans l’ordre accomplir les démarches suivantes :

  • rechercher un mâle,
  • faire tester votre chatte au FIV, à la leucose et au coryza avant la saillie,
  • passer des annonces et recevoir les acquéreurs potentiels.

Vous aurez aussi des démarches à faire auprès du LOOF pour l’inscription de la portée.

Résultat de recherche d'images pour "reproduction des chats"

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Au préalable d’une démarche de reproduction de son chat, certaines règles et conditions sont à connaître pour que tout se déroule bien :

La chatte doit bien sûr avoir au moins un an.

Elle ne doit aussi pas faire plus d’une portée par an.

Il est préférable également que le mâle soit expérimenté.

La saillie est payante, le prix dépendant alors de la cotation du géniteur s’il s’agit d’un chat de race.

Le lieu d’accouplement doit aussi être calme, chaud, aéré et assez spacieux pour deux chats.

Il est prudent de couper les griffes de la chatte pour qu’elle ne blesse pas le mâle au moment de la saillie.

L’accouplement dure 2 ou 3 jours. La chatte reste donc chez le propriétaire du mâle durant cette période.

À son retour, gardez la chatte enfermée jusqu’à ce qu’elle cesse d’appeler et de se rouler sur le sol car elle peut être fécondée plusieurs fois.

Voici ici un rappel du cadre légal avec les contraintes, les droits et les obligations