Pâtées pour chiot

Avant l’âge de 12 mois, votre chiot a des besoins nutritionnels spécifiques. Son alimentation doit être facile à digérer, sans trop de fibres ni de glucides, avec un apport en protéines important. Nos pâtées pour jeunes chiens, élaborées par des vétérinaires, sont parfaitement adaptées au système digestif de votre petit compagnon.

> Lire la suite
Résultats 1 - 2 sur 2.
Résultats 1 - 2 sur 2.

Quelles sont les grandes étapes de la croissance d’un chiot ?

La croissance d’un chiot dépend en partie de sa race, les chiots de grande taille ayant une croissance plus lente. Ainsi, un chien de petite taille achève sa croissance vers 8 à 10 mois, un chien de taille moyenne vers 12 mois et un chien de grande taille entre 18 et 24 mois.

Les grandes étapes de la croissance d’un chiot, si elles interviennent donc à des moments différents en fonction de sa race et de son gabarit à l’âge adulte, sont néanmoins les mêmes pour tous.

Pendant ses premières semaines de vie, le chiot fait connaissance avec sa mère et sa fratrie. Son apprentissage est avant tout sensoriel : il découvre la lumière, les sons, les odeurs, et développe peu à peu sa motricité.

Entre sa troisième et sa douzième semaine de vie, il fait l’apprentissage de la socialisation. Accompagné par sa mère, il découvre le jeu, la hiérarchie et les règles de comportement à adopter avec les autres chiens. Durant ces semaines extrêmement importantes pour son développement, il intègre les notions de soumission et de domination, et sa mère lui inculque les limites à ne pas dépasser. Il découvre également les humains.

Entre 3 et 4 mois, il gagne en indépendance, et entame sa période de puberté entre 4 et 6 mois. Sa dentition évolue et il atteint la maturité sexuelle sur le plan hormonal. Puis, entre 6 et 18 mois selon les races, il devient un jeune adulte et apprend peu à peu à se tranquilliser. Il gagne en sagesse et en calme.

Une pâtée qui répond aux besoins nutritionnels de votre chiot

À chaque étape de sa croissance, ses besoins nutritionnels évoluent. Pour pouvoir grandir et se développer correctement, il est fondamental de lui fournir une alimentation de qualité. Ses besoins sont 2 à 4 fois supérieurs à ceux d’un chien adulte de même taille !

Il doit ingérer une grande quantité de protéines, et ces protéines doivent être de haute qualité. Nos terrines et boîtes pour chiots sont riches en protéines issues de viandes fraîches destinées à la consommation humaine, produites en circuit court et entièrement traçables. Elles contiennent également du lait en petite quantité, ce qui les rend donc tout à fait adaptées dès la fin du sevrage de votre petit compagnon.

Les besoins d’un chiot en minéraux et vitamines sont également importants. C’est pourquoi notre terrine pour jeune chien en contient une quantité optimale. Par ailleurs, elle est pauvre en glucides, qui sont mal tolérés et mal digérés par les chiots, et ne sont d’une manière générale pas adaptés à un régime carnivore. Comme pour les chiens adultes, les glucides peuvent favoriser l’apparition d’un surpoids ou d’une obésité, et sont susceptibles de dérégler la glycémie de l’animal, le conduisant à produire trop d’insuline.

Les chiots ont également besoin d’un apport important en phosphore et en calcium : le sevrage du lait maternel entraîne ce qu’on l’appelle un « trou immunitaire », une période de quelques semaines durant laquelle le jeune chien est davantage exposé aux maladies. En effet, il ne bénéficie plus des anticorps présents dans le lait de sa mère et son système immunitaire n’est pas encore complètement mature.

L’action probiotique des galacto-oligosachraides contenus dans notre pâtée pour chiot permet de prendre le relai des anticorps maternels et de renforcer le système immunitaire de votre animal. Les galacto-oligosachraides sont des fibres naturellement présentes dans le lait maternel : elles enrichissent la flore intestinale, qui joue un rôle très important dans l’immunité.

Notre terrine pour jeune chien est donc idéale pour lui permettre de traverser sans encombre cette période de sevrage.

Pâtée pour chiot : quelles quantités et quelle fréquence ?

Le chiot, fin gourmet dès son plus jeune âge, a besoin de repas fréquents. Entre 2 et 3 mois, il est nécessaire de lui distribuer 4 rations par jour. Mieux vaut en effet lui donner la quantité journalière de manière fractionnée pour que son système digestif puisse travailler correctement sans être surchargé.

Lorsque le jeune chien atteint l’âge de 4 mois, il est possible de diminuer le nombre de rations, entre 2 et 3 par jour en fonction de ses besoins, et ce jusqu’à l’âge de 6 mois. Ensuite, vous pourrez vous contenter de lui servir 2 rations par jour.

Les quantités sont très variables selon la race et surtout selon le gabarit de votre animal. Votre chiot doit être régulièrement pesé et mesuré pour vérifier que sa croissance se déroule bien. Il pourra être nécessaire de réduire les rations, non pas en fréquence, mais en quantité, s’il a tendance à prendre du poids de manière excessive.

Pour savoir s’il prend trop de poids, il existe un repère simple : il ne doit pas peser plus de la moitié du poids estimé lorsqu’il aura atteint sa taille adulte. Il est toutefois indispensable que votre chiot ait un bon suivi vétérinaire : celui-ci pourra contrôler son développement de manière plus précise, en établissant une courbe de croissance.

Sur les emballages de nos terrines, élaborées par des vétérinaires, vous trouverez les indications des quantités à donner en fonction du poids de votre animal. Elles tiennent compte de l’apport énergétique de la pâtée, calculée de manière précise.

Pour qu’il apprenne à se nourrir correctement, il est également important de donner des repères à votre chiot : sa gamelle doit être placée toujours au même endroit, et les rations distribuées aux mêmes heures de la journée. S’il ne finit pas sa ration, il est recommandé de l’enlever et de l’ajouter à la ration suivante.

Enfin, c’est dès son plus jeune âge que l’éducation alimentaire est fondamentale. Il faut donc être intransigeant pendant vos propres repas, et ne pas lui donner vos restes, ni le nourrir pendant l’heure de vos repas. Si vous prévoyez de lui faire faire de l’exercice, attendez une heure après l’avoir nourri.

Votre chiot, nourri avec une pâtée de qualité spécialement conçue pour ses besoins, se développera parfaitement bien et deviendra un adulte en pleine forme.