Boutique du chat 

La Physiologie digestive du chat : Le chat est un animal carnivore chasseur qui s’est primitivement développé dans des régions chaudes et sèches. Son appareil digestif et sa physiologie s’y sont adaptés. Dans cet habitat, son régime alimentaire était constitué presque exclusivement de petits rongeurs. Ce régime était très protéique, moyennement ...

La Physiologie digestive du chat : Le chat est un animal carnivore chasseur qui s’est primitivement développé dans des régions chaudes et sèches. Son appareil digestif et sa physiologie s’y sont adaptés. Dans cet habitat, son régime alimentaire était constitué presque exclusivement de petits rongeurs. Ce régime était très protéique, moyennement gras et presque dépourvu de fibres et de glucides. Le chat a donc développé des particularités alimentaires fortes. D’abord son tube digestif est relativement court, son estomac est petit mais très efficace. Il digère très bien les protéines, surtout animales. Les lipides sont très bien assimilés aussi. Le chat a du mal à digérer correctement les glucides surtout lents et complexes. Non seulement utiles au bon fonctionnement et au développement de l’organisme, les protéines sont également pour lui une source d’énergie. Le chat a besoin d’un apport minimal en fibres pour aider son transit intestinal. Il va les trouver dans les peaux des petites proies ou dans l’herbe qu’il mâche de temps à autre à l’état sauvage. L’aliment que vous donnez à votre chat doit donc en contenir. Enfin, le chat ne sait pas synthétiser certains nutriments essentiels se trouvant facilement dans la viande. Il est important de lui en apporter en quantité suffisante. L’exemple le plus important est l’acide aminé appelé « taurine » ,qui comme son nom l’indique, est un constituant de la viande dont celle de bœuf.

> Lire la suite
par page
Résultats 1 - 20 sur 73.
Résultats 1 - 20 sur 73.