choisir son chien meute

L’inscription au LOF et la confirmation des chiens de race

Vous êtes propriétaire d’un chien de race, et aimeriez l’inscrire au LOF ? Alors il vous faut savoir certaines choses avant de vous lancer.

Le LOF, c’est quoi ?

Il s’agit simplement du Livre des Origines Français. Crée en 1885, celui-ci recense toutes les origines des races de chiens français, et les propriétaires de chiens de race peuvent y inscrire leur compagnon s’ils le souhaitent.

Les chiens inscrits au LOF sont les seuls à avoir l’appellation « chien de race ». Après leur inscription, ils obtiennent un pedigree, à savoir un document officiel qui retrace la généalogie du chien

Inscrire son chien au LOF, ça sert à quoi ?

Pour les éleveurs, cette inscription offre une appellation pure race aux chiens, qui est un gage de qualité. L’inscription leur permet également d’identifier leurs animaux, et de s’informer sur leurs origines afin d’éviter tout risque de consanguinité.

Les particuliers qui ne souhaitent pas faire reproduire leur chien peuvent, quant à eux, y trouver un intérêt s’ils veulent faire participer leur compagnon à des concours canins. Et certains ont seulement envie d’inscrire leur chien au LOF parce qu’ils sont fiers de leur poilu !

Comment inscrire son chien au LOF

L’inscription au titre de la descendance concerne les chiens dont les parents sont eux-mêmes inscrits au LOF, et confirmés. L’éleveur délivre alors un certificat de naissance, qui constitue une inscription provisoire au LOF. Le chiot doit ensuite passer l’étape de la confirmation, lors de laquelle un juge s’assurera qu’il est bien conforme au standard.

En outre, l’éleveur doit déclarer la saillie dans les 8 semaines suivant l’accouplement et inscrire la portée de chiots auprès de la Société centrale canine dans les 2 semaines suivant la mise bas.

L’inscription à titre initial concerne quant à elle les chiens dont les parents ne sont pas inscrits au LOF, ou dont on ne connait pas les origines. L’inscription doit alors être faite à l’âge adulte.

La confirmation

Pour obtenir son pedigree, le chien de race doit passer devant un juge. Le chiot peut être provisoirement inscrit, mais une fois adulte (à 10, 12 ou 15 mois selon les races), il devra être confirmé. Sa robe, sa couleur, sa dentition, sa morphologie, mais aussi son comportement. Toutes ces caractéristiques seront examinées pour vérifier qu’elles correspondent bien au standard de la race à laquelle il appartient.

Si le chien doit obligatoirement être adulte au moment de cette confirmation, il n’y a pas d’âge maximum à ne pas dépasser pour pouvoir faire confirmer son chien.

Pour donner à votre compagnon toutes les chances d’obtenir cette confirmation, il est vivement recommandé de bien le préparer. Lavez-le, brossez-le, et entraînez-le un peu, car il devra défiler, mais aussi prendre la pose, se laisser regarder les dents…

Bon à savoir ! Un calendrier des séances de confirmation organisées en France est disponible sur le site de la SCC. Il est aussi possible de télécharger le formulaire d’inscription.

Confirmation du chien : les démarches à effectuer

La confirmation du chien permet à celui-ci d’être inscrit au LOF (Livre des origines français). Elle peut se faire dès la fin de la croissance, à partir de 10 mois (pour les Pékinois, par exemple) ou de 15 mois (pour les Bergers, Dogues Allemands, etc.), les différentes races de chiens n’ayant pas la même durée de croissance. Il n’y a pas d’âge maximal de confirmation.

Avant de pouvoir être confirmé, le chien doit posséder un tatouage ou une puce électronique, ainsi qu’être inscrit au fichier central de la Société centrale canine (SCC) afin d’avoir un pedigree provisoire. Ces démarches ont en général été effectuées par l’éleveur.

Les séances de confirmation se déroulent le plus souvent lors d’expositions canines. Les dates de ces séances peuvent être trouvées sur le site Internet de la SCC.

Il faut s’inscrire à l’avance à ces séances de confirmation et, le jour J :

  • Ne pas oublier de se munir de la carte de tatouage,
  • du certificat de naissance
  • le formulaire d’examen de la confirmation.

Peu de refus de confirmation

L’examen de la confirmation se déroule en présence d’un expert. Il examine le chien afin de vérifier qu’il correspond aux standards de la race. Le chien devra être toiletté et avoir été habitué à se comporter paisiblement et à être tenu en laisse. L’expert est amené à le toucher à le regarder marcher ou courir.

Si le chien est confirmé, il ne l’est que provisoirement. Il faut par la suite transmettre, dans un délai d’un an, le formulaire d’examen complété par l’expert ainsi que le certificat de naissance original du chien à la SCC. Si tout se passe bien, le chien sera définitivement inscrit au LOF au bout de deux mois.

Il y a très peu de refus lors de la confirmation. Si le chien est malade ou blessé, l’expert peut décider d’ajourner la confirmation. Il repassera donc un autre jour. Le chien est jugé inapte s’il ne répond pas aux standards de la race. En cas de refus, le propriétaire a deux mois pour faire appel auprès de la Société centrale canine.