Occuper son chien lorsqu’on est absent

Les chiens passent généralement beaucoup de temps à nous attendre. Nous nous absentons pour aller travailler, faire nos courses, aller à différents rendez-vous… Et nous attendons d’eux qu’ils patientent sagement à la maison. Arriveriez-vous à rester dans une pièce sans personne à qui parler pendant des heures ? Sans pouvoir utiliser votre téléphone, sans allumer la TV, sans un magazine à feuilleter… Vous tourneriez sous doute vite en rond.

Certains ont la chance de travailler dans des entreprises qui autorisent voire encourage la présence de l’animal de compagnie au bureau : dog@work. Ce n’est pour l’instant qu’une poignée qui sont « dans le moove ».

Trouver des solutions alternatives pour l’ occuper

Il n’est pas donc surprenant que de nombreux chien se trouvent des activités de substitution à travers des comportements jugés comme gênants par leur propriétaire : malpropreté, aboiements, destruction ou encore stéréotypies par exemple.

Certains vivent plus ou moins bien ces absences mais quel que soit l’individu, tous trouvent parfois le temps long. C’est pourquoi il est important et même nécessaire de leur proposer des enrichissements pour les occuper mais aussi pour les dépenser !

L’occuper même lorsque l’on est absent

Il faut savoir que les activités mentales, masticatoires et olfactives sont beaucoup plus fatigantes que l’activité physique, comme l’évoque le Dr Joëlle DEHASSE – vétérinaire comportementaliste – dans ses écrits. Elles sont beaucoup plus constructives et favorisent le calme. Pour avoir un chien équilibré, il est donc conseillé de proposer régulièrement ces différents types d’activités, en plus des balades et sessions sportives en extérieur.

Un livre pour vous aider 

Souvent les propriétaires ne connaissent pas ou peu les alternatives existantes pour combler les besoins de leur chien en termes d’activités masticatoires, olfactives et mentales. C’est pourquoi j’ai souhaité publier un ouvrage intitulé « Comment occuper mon chien ? » qui se consacre exclusivement à ces trois types d’activités.

On retrouvera de nombreuses suggestions pour occuper son animal lors des absences à travers trois grands axes :

  • Avec des friandises variées mais surtout les plus naturelles possibles et peu caloriques
  • Avec un panel de présentation des jouets distributeurs et jeux d’activité mentale
  • Ainsi que des DIY (petits bricolages à réaliser soi-même) pour proposer des enrichissements variés

Il apporte en parallèle des informations plus techniques pour mieux cerner l’impact de ce type d’activité ainsi que leurs intérêts. Des études ont par ailleurs démontré que les canidés préfèrent rechercher leur nourriture et travailler pour l’obtenir, plutôt que d’y accéder gratuitement et sans effort. L’intérêt de proposer quotidiennement du « foraging » (recherche de nourriture) prend alors tout son sens pour nos compagnons de vie.

Gardons également en tête qu’un chien avec des besoins correctement satisfaits sera mieux dans ses pattes, plus calme et à même de faire de meilleurs apprentissages au quotidien !

Merci à © Julie Claeyssen – Canima