Fabriqué en Normandie
  • Livraison offerte à partir de 49€ d'achat en France Métropolitaine
  • -10% sur votre première commande avec le code BIENVENUE
  • Livraison offerte à partir de 49€ d'achat en France Métropolitaine
  • -10% sur votre première commande avec le code BIENVENUE
  • Livraison offerte à partir de 49€ d'achat en France Métropolitaine
  • -10% sur votre première commande avec le code BIENVENUE
  • Livraison offerte à partir de 49€ d'achat en France Métropolitaine
  • -10% sur votre première commande avec le code BIENVENUE
  • Livraison offerte à partir de 49€ d'achat en France Métropolitaine
  • -10% sur votre première commande avec le code BIENVENUE
Devenir ambassadeur.drice
Fabriqué en normandie

Chiot et propreté : comment lui apprendre à être propre ?

Les chiots apprennent progressivement à faire leurs besoins à l’extérieur du domicile. Il est donc parfaitement normal que lors de son arrivée dans son nouveau foyer, votre chiot se soulage à des endroits inappropriés. Comment l’aider dans son apprentissage de la propreté ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

Commencez l’apprentissage de la propreté dès son arrivée

Comme tout apprentissage chez le chiot, celui de la propreté nécessite de la patience, de la douceur et de la régularité. Dès son arrivée chez vous, il va vous falloir mettre en place des règles pour l’aider à prendre de bonnes habitudes.

Avant l’âge de 4 à 6 mois, le chiot ne contrôle pas parfaitement son sphincter : il est donc dans l’incapacité physique de se retenir très longtemps, contrairement à un chien adulte. De plus, la propreté telle que sa mère la lui a inculquée consiste seulement à ne pas faire ses besoins dans son couchage.

Par conséquent, sortir de son panier et aller se soulager un peu plus loin dans la maison est pour lui synonyme de propreté. Vous allez devoir lui apprendre progressivement que ses besoins doivent être faits non pas dans la maison, quel que soit l’endroit, mais à l’extérieur.

Sortez votre chiot très fréquemment

Le chiot n’ayant pas la capacité physique de se retenir longtemps, c’est à vous que revient la tâche d’anticiper ses besoins.

Tout d’abord, il vous faut mettre en place une routine et des horaires réguliers de sortie, pour qu’il associe progressivement la balade au fait de se soulager. Les premières semaines, votre chiot aura besoin d’être sorti au moins toutes les deux heures durant la journée.

De plus, certains moments sont particulièrement propices aux envies pressantes : le matin au réveil, après chaque repas et à la fin d’une séance de jeu.

Durant la nuit, il faudrait idéalement pouvoir sortir votre chiot au moins une fois, sans pour autant le réveiller intentionnellement. Concrètement, il est difficile de procéder ainsi.

Pour limiter le risque d’accident nocturne, il est recommandé de lui retirer sa gamelle d’eau environ 1 heure après son dernier repas du soir. Sortez-le pour une dernière promenade le plus tard possible, vers 23 h par exemple, sans l’inciter à jouer. Le matin, votre premier réflexe au réveil devra être de lui offrir une petite balade à l’extérieur.

Privilégiez les endroits calmes

Lorsque vous sortez votre chiot pour qu’il fasse ses besoins, privilégiez les endroits calmes : un chiot a une capacité de concentration limitée, et son attention risque d’être facilement détournée s’il y a trop de stimuli extérieurs.

L’objectif est qu’il soit suffisamment paisible et concentré pour s’autoriser à faire ses besoins. Évitez donc les zones très fréquentées, avec de nombreux piétons et véhicules. N’essayez pas non plus de le faire jouer ou courir.

Une fois que votre chiot a fait ses besoins, félicitez-le avec insistance, en lui parlant et en le caressant. Vous pouvez aussi lui offrir une friandise pour chien pour le récompenser. Prolongez un peu la promenade : si vous rentrez immédiatement, il risque, lors des prochaines sorties, de se retenir le plus longtemps possible pour que la balade se poursuive.

Propreté du chiot : les erreurs à éviter

La première erreur à éviter est de punir votre chiot en cas d’accident. Tout d’abord, les accidents font partie du processus d’apprentissage, ils sont par conséquent inévitables. De plus, une réprimande ne ferait que créer du stress, sans que le chiot ne comprenne la raison de votre colère.

Si vous prenez votre animal sur le fait, vous pouvez l’interrompre en lui adressant un «non» ferme. Faites-le sortir et félicitez-le dès qu’il recommence à faire ses besoins. En revanche, si l’accident a eu lieu en dehors de votre champ de vision, même si cela ne fait que quelques minutes, il ne sert à rien de réprimander votre chiot : celui-ci n’a pas la capacité d’associer deux évènements qui ne se déroulent pas simultanément.

En cas d’accident, évitez de faire le ménage devant lui. En vous voyant ainsi affairé, il risque de mal comprendre vos intentions et d’y voir une invitation à jouer. Mettez-le dans une autre pièce le temps de nettoyer. N’utilisez pas d’eau de Javel : l’ammoniaque qu’elle contient laisse penser au chiot qu’un autre animal est venu se soulager à cet endroit précis, ce qui l’incitera à revenir uriner à son tour pour marquer son territoire.

Fabrication française
dans nos ateliers en Normandie
Formulé avec des vétérinaires
pour respecter la nature de votre animal
Livraison offerte
dès 49€ d'achats
Besoin d'aide ?
Chien avec un journal
Newsletter
Recevez des offres exclusives sur nos produits et des conseils pour la bonne nutrition de votre animal de compagnie.
Votre adresse e-mail est utilisée dans le seul but de vous envoyer la newsletter d’ÉQUILIBRE & INSTINCT. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos newsletters. En savoir plus sur notre Politique de protection des données.
Panier 0
Plus que 50,00€ pour bénéficier de la livraison offerte
( x )
- +
Supprimer
Oui Non
- +
Supprimer
Oui Non
Vous n’avez pas d’article dans votre panier. Commencez vos achats dès maintenant !
Ils aimeront aussi
Friandises riches en saumon
chat adulte
3,20€
Friandises riches en volaille
chien adulte
4,50€